Historique de Showa favori envoyer

En 1938, Mr Kanzo Nagakawa fonda, à Tokyo, la Kyoei-Sha Company.
Après Canon, cette compagnie fut la plus ancienne à se lancer dans la construction d'appareil 35mm
Cette même année il changea son nom pour SHOWA et commença à produire de jolies copies de Leica II, puis III.puis M !!!.
La guerre arriva et par manque de matières premières, l'usine tourna au ralenti en photo et sa capacité fut réquisitionnée pour l'effort de guerre.
Vers 1942 Showa fut confronté à un problème de brevets Leitz. Mis en procès, il fut dans l'obligation de séparer le viseur et le télémètre.
Fort heureusement, l'usine échappa aux bombardements américains et pu reprendre une activité normale dés 1946.
Après la guerre, Showa fabriqua aussi des folding 4,5 x 6 et des TLR 14 x 14 mm.

Particulièrement forts, technologiquement, la marque fut la seule à s'aventurer sur les terres du Leica IIIg.avec son magnifique « TV ».puis des « M », avec son superbe « G ».qui ne resta qu'expérimental.
La compagnie fut nommée LEOTAX en 1956 et fit faillite en 1961, juste avant le lancement commercial du « G ».

La classification des modèles LEOTAX est très complexe
Les optiques d'origine des Letax étaient des Leotax, au tout début, puis des Topcor, des Simlar ou des Fujinon. Mais, comme pour les Nicca, des magasins américains laissaient un choix total à sa clientele.
Relation possible de cause à effet, les Topcor et Simlar sont aujourd'hui très difficiles à trouver.