Historique de Zenobia Kogaku favori envoyer

L'histoire de la marque commence vers 1936 .

A cette époque, l'entreprise Okada Kogaku crée un appareil 3 x 4 nommé Walz, suivi en 1940 du Waltax et de l'Okako (pour Okada Kogaku). L'entreprise survit à la guerre et commence à produire des appareils miniatures : le Kolt (17,5 mm), le Gemmy (16 mm) et, sur demande de l'armée américaine, les appareils A et B (16 mm).

En 1951, Okada Kogaku change de nom et devient Daiichi Kogaku. Le Waltax est (re)baptisé Zenobia en 1952. Ce n'est qu'en 1953 qu'apparaît le premier TLR 6 x 6, appelé Zenobiaflex I, ayant un objectif Daiichi-Optical Neo-Hesper de 75 mm, et un obturateur Daiichi-Rapid. Le Zenobiaflex II est présenté en 1954 avec, cette fois, un objectif Neo-Hesper de 77,5 mm. La même année sort l'Ichicon 35.

A la suite de difficultés, l'entreprise, en 1956, change encore de nom et prend celui de son appareil, Zenobia Kogaku. C'est alors que sort le Zenobia F II. En 1957, arrive sur le marché le Zenobia 35. Un Zenobiaflex Automat, annoncé en 1957, aurait été présenté en 1958, mais non commercialisé, l'entreprise fermant ses portes définitivement cette année-là.