BREAKING NEWSSignaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [rolleiflex] quel modèle et ... par Sylvain Halgand | [foca] urc marine nationale par Jean-Pierre Fantone | [canon] 7 et objectifs russes par Jean-Christophe Moreau | Photographe pour un mariage /... par Antoine-Brun | Ouf ! par Daniel C | Présentation par Frédéric SEC | Jean-marc jmx par Frédéric SEC |
Fujica Rapid D1 favori envoyer Print
Photos by VB text by VB. From the collection of VB
France Version française

Chronology of the Fujica brand  New window

Manufactured in Japon from 1966 until 0.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 15304

See the complete technical specifications New window
Fujica Rapid D1

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Assez lourd, le D1 donne une bonne apparence de robustesse. Il aurait pu être élégant s’il n’y avait eu cette grosse verrue sous l’appareil ; il s’agit du remontoir comportant le ressort du moteur mécanique qui assure l'avance du film et l'armement. Le moteur mécanique a une autonomie d'une quinzaine de vues.

C’est un Rapid half-frame, c'est-à-dire qu’il utilise du film 35 mm en cartouche Rapid et il donne des négatifs de 18 x 24 mm. Cependant, il est loin d'être plus menu qu’un appareil compact plein format 24 x 36 et même dans cette catégorie il ne ferait pas partie des plus discrets.


Il n’y a pas de réglage de sensibilité ; les cartouches Rapid comportent un ergot qui renseigne l’appareil sur la sensibilité du film utilisé, l’ancêtre du codage DX en quelque sorte. La molette sur le dessus de l’appareil n’est ni un réglage quelconque ni le rembobinage du film inutile avec le système Rapid.
C’est le remontoir du retardateur mécanique, cela donne un peu l’impression que les concepteurs ont eu peur de faire un appareil au dessus trop sobre, trop dépouillé et donné une importance inhabituelle à cet accessoire.

L’appareil fonctionne en mode automatique programmé ou en manuel, la manette de réglage du temps de pose située sous l'objectif revenant toute seule sur la position A dès que celle des diaphragmes est aussi sur cette position.
 

Son viseur confortable à cadre collimaté avec repères de parallaxe comporte sur la gauche une double échelle indiquant les temps de pose et les ouvertures sur laquelle une aiguille vient indiquer le couple choisi par la cellule quand on appuie sur le déclencheur.