BREAKING NEWSPhoto d'obturateurs par Jean-Pierre Fantone | [ihagee] exakta varex iia: ve... par Jean-Pierre Fantone | Problème de mise au point av... par Clement | Petite présentation par Jacques Bratieres | Nouvel arrivant par Jacques Bratieres | Des avis sur cette chambre ? par Stéphane MARTIN | On dirait une [gaumont], n'es... par André GD | Presentation par Frédéric SEC |
Zeh Zeca-Flex favori envoyer Print
Photos by FLAND text by FLAND. From the collection of FLAND
France Version française

Chronology of the Zeh brand  New window

Manufactured in Germany from 1937 until (After) 1939.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 6759

See the complete technical specifications New window
Zeh Zeca-Flex

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le Zeca-Flex, né en 1937, est un appareil singulier. Sa silhouette est fine et élégante, sa construction et sa finition de qualité, ses potentialités photographiques excellentes. Bref, il avait tout pour le succès !

Et pourtant, il a été un échec commercial pour son fabricant Paul Zeh Kamerawerk de Dresde en Allemagne. Il n’a donc été produit qu’en nombre limité (moins de 2000 semble-t-il).

C’est certainement la formule, alors audacieuse, de reflex bi-objectif pliant qui n’a pas séduit le public. Elle est inclassable : je suis folding voyez mon soufflet, je suis TLR voyez mes deux lentilles, je suis Klapp, voyez mes ciseaux ! Les seuls deux autres exemples de ce type, les Perfekta et Superfekta de la firme Welta, ont simultanément subi les mêmes déboires.

 

La formule a dû paraître trop compliquée et sans doute plus fragile que la robuste, compacte et rassurante apparence des Rolleiflex et autres reflex bi-objectifs existants. En même temps, le gain d’encombrement ou de poids lié au caractère pliant n’est pas évident. Enfin, le fait que, parallèlement, le marché se tournait alors rapidement vers les appareils 35 mm a dû aussi jouer.

Néanmoins, ce fiasco initial a contribué, en créant la rareté, à faire du Zeca-Flex un appareil emblématique aujourd’hui recherché par les collectionneurs.

L' utilisation du Zeca-Flex ne pose pas de problème à un connaisseur des foldings ou TLR de l’époque, une fois que l’on a déployé l’appareil et repéré la position des différents réglages.

On notera que la mise au point de la distance se fait en tournant la molette située en haut et à gauche de la face avant. La distance retenue s’affiche sur une échelle située au-dessus de la lentille de visée (sur cet appareil, elle est indiquée en pieds).

Originalité de l’appareil, il possède, sur le flanc droit, un compteur de vues mécanique lié à l’avancement de la pellicule. Il y a cependant une fenêtre inactinique au dos mais elle ne devrait servir que pour positionner la première des 12 photos.

 

Autre originalité du Zeca-Flex, sa lentille de visée, très lumineuse, est plus petite et d’une focale plus courte que l’objectif de prise de vue. Cela visait à avoir un miroir et un verre de visée dépoli sensiblement plus petits que sur les TLR classiques, réduisant ainsi l’encombrement lors de la fermeture de l’appareil. Ce montage a nécessité un mécanisme particulier pour coordonner la mise au point sur le dépoli et sur le film avec des déplacements différents (2,5 mm pour l’un, 7 mm pour l’autre). La réduction de la surface du dépoli de visée ne gêne pas du tout la précision de la mise au point et une loupe est présente dans le capuchon si nécessaire.

 

Oubliées les années difficiles du début, le Zeca-Flex dispose maintenant de longues années de succès assuré pour faire admirer son look superbe influencé Art-déco ainsi que l’ingéniosité et l’audace des solutions techniques qu’il contient. De plus, aux mains de passionnés, il peut encore vous éblouir en produisant de splendides photos.

Zeh Zeca-Flex