BREAKING NEWS[argus] c33 par Jean-Pierre S | Nouveau membre jeune passionné par Frédéric SEC | Présentation par Frédéric SEC | [zeiss ikon] ideal (250/7) id... par Benjamin Visconti | Objectif [leica] r par Jean-Pierre S | Objectif a.schacht travenar par paul hofseth | [financé] divers catalogues par Eric Borel | Notices par Manuel M |
Welta Perle
France Version française
Photos by RL text by RL. From the collection of Renaud Laemmli. Last update 2017-11-30 par Michel Rochevalier.

Manufactured or assembled in Germany from 1932 to (Before) 1939.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 7099

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Welta 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Il faudrait en fait dire "les Perle", tant ce nom a désigné d'appareils différents et de formats variés. Il y avait en effet de quoi se faire tout un collier !
Celui-ci est le premier modèle de 1932 en format 4,5 x 6 cm, reconnaissable à la clef d'enroulement, le viseur externe pliant et les doubles ciseaux. De très nombreuses combinaisons obturateur / objectif seront proposées, il existe donc déjà une grande variété à l'intérieur du même modèle.

Une évolution se fera en 1935, la clef étant remplacée par une molette d'avance, puis en 1938 le viseur deviendra fixe avec une correction de la parrallaxe.

L'obturateur Pronto est équipé d'un retardateur, quelque peu déconcertant pour l'utilisateur moderne : comme il n'y a pas d'armement préalable (type everset), pour mettre en fonction le retardateur il faut actionner le levier rouge et le maintenir tout en faisant jouer le déclencheur, qui dans ce cas n'ouvre pas. C'est en lâchant le levier rouge qu'on enclenche le décompte, donnant quelques secondes pour se positionner. Espérons que le temps était plus long sur l'appareil neuf, bien que la logique nous inciterait à penser que le poids des ans tendrait plutôt à rallonger le délai, le ressort se détendant...

L'ouverture est entièrement automatique : le bouton sous la clef libère l'abattant et l'objectif se met en position. Même le viseur externe jaillit seul, une commande étant actionnée par le compas de droite quand il prend sa place. De ce fait, à la fermeture il faut replier la façade en premier, puis rabattre les deux parties du viseur jusqu'au verrouillage.
Par contre, il n'existe aucun déclencheur sur le corps lui-même : on a le choix entre le levier en façade ou un déclencheur souple vissé à côté.

La mise en place de la pellicule est facilitée par deux berceaux articulés se dégageant vers l'extérieur. Côté bobine réceptrice, on libère le premier en tirant la clef d'entraînement, à l'opposée le second sort librement en dégageant un des axes.

La marque Welta est inscrite sur une plaque rivetée à l'intérieur de l'abattant, elle est aussi estampée dans la cuirette du dos. En façade, au dessous de la poignée, c'est le modèle Perle qui est lisible.
Les deux fenêtres inactiniques, nécessitées par le format 4,5 x 6, sont occultées par un élégant cache en ailes de libellules. Notons pour finir la présence d'un seul écrou de pied au pas du congrès, limitant donc au format vertical. Pour le format horizontal, on pouvait bien sûr poser l'appareil sur une table.
 

Welta Perle



Welta Perle