BREAKING NEWSSignaler les erreurs des page... par Weber jean francois | [ica] n° de série par André GD | [rené koch] par Stéphane Bouchet | Gilest par Jacques Bratieres | Polaroid cu-5 par Sylvain Halgand | Télémétrique 27 x 54 mm par Jean-Pierre Fantone | Marin becker, nouveau membre ! par Jacques Bratieres | Identification d’une chamb... par Jacques Bratieres |
Minolta Semi Minolta P
France Version française
Photos by RL text by RL. From the collection of Renaud Laemmli. Last update 2018-11-28 par Michel Rochevalier.

Manufactured or assembled in Japan from (Circa) 1952 to (After) 1952.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 7363

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Minolta 
History of the brand Minolta New window

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Jusqu'à rencontrer cet exemplaire, je pensais qu'il n'y avait que six versions différentes du Minolta Semi P / Semi Minolta P...
Mais il devient de plus en plus évident qu'il y a une période transitoire assez confuse entre le Semi Minolta P et le Minolta Semi P. Rappelons que cette dernière appellation concerne les appareils de la seconde période de production, dont l'abattant est plus proéminent avec une béquille se repliant latéralement, la première désignant la période initiale avec un abattant plus plat possédant un renfoncement au centre et une béquille se repliant en long. Cette distinction est faite par Minolta dans les publicités de l'époque.
On rencontre donc des appareils montés avec, semble-t-il, toutes les possibilités de permutations de certaines pièces : abattants plats ou bombés, façade d'obturateur noire ou chromée, bouton d'axe pour la bobine débitrice ou pas... avec manifestement des retours en arrière !

Il faut donc distinguer quelques caractéristiques que l'on qualifiera, soit de primitives (en principe rencontrées sur les premiers exemplaires), soit de postérieures (que l'on voit normalement sur les appareils plus récents).

Les caractéristiques retenues comme primitives sont :
- Un abattant peu saillant, avec un renfoncement au centre, hérité des Semi III.
- Une façade d'obturateur noire, avec les inscriptions en blanc, la bague de réglage des vitesses chromée, ainsi que celle de mise au point.
- Il n'y a pas de bouton pour dégager l'axe de la bobine débitrice. D'ailleurs, il n'y a pas d'axe, les joues de la bobine sont simplement maintenues par un méplat à chaque extrémité. Elle est positionnée à l'arrière du ressort de maintien.
- Le viseur, de type Galilée, est vissé par dessus la cuirette.
- Le numéro de série n'est pas visible à l'extérieur, il est frappé sur la chicane en tôle, au niveau du verrou de maintien du dos.

Les caractéristiques dites postérieures :
- L'abattant est désormais très saillant, la béquille se replie latéralement dans une entaille.
- La face avant de l'obturateur est chromée, les inscriptions sont en noir.
- Il y a une molette au dessous du déclencheur et de la griffe porte-accessoires qui se tire pour insérer la bobine débitrice sur ses axes. Le ressort de maintien se trouve au dessous.
- Le viseur est fixé sous la cuirette.
- Le numéro de série est inscrit à l'arrière du support de la griffe porte-accessoires.

Cet exemplaire (n° 47565) possède donc un abattant de type postérieur et appartient de ce fait à la famille des Minolta Semi P, mais c'est bien la seule caractéristique moderne : tout le reste est primitif !
On constate qu'un exemplaire à priori plus ancien (n° 42575), bien que possédant un abattant primitif, est pourtant déjà équipé de la molette d'axe. Nous avons donc ici le cas inverse, avec un abattant postérieur monté sur un boîtier primitif. Certains pourront penser à un assemblage contre nature plus ou moins récent : mais dans ce cas, le numéro de série devrait se lire à l'intérieur, or il n'en est rien.
Il semble donc que pendant un certain temps il y ait eu quelques tâtonnements, sans linéarité dans les modifications. On a l'impression que l'on a monté les appareils avec ce qu'on avait sous la main ! Et si un beau jour, en rangeant l'atelier, un ouvrier retrouvait un lot de pièces des premières séries, caché sous un établi, eh bien ! on sortait une série en adaptant le reste. Ce qui fait qu'aujourd'hui (fin 2018), on arrive à distinguer au moins sept variantes, en attendant de nouvelles découvertes !

Minolta Semi Minolta P