BREAKING NEWSSuper-lumichrome par patrick-rob | Un autre logo [wuensche]. par André GD | Aide à identification par Sylvain Halgand | Divers catalogues par Eric Borel | Janua par Sylvain Halgand | Présentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand |
Cornu Reyna I
English version English version
Photo(s) de AS et texte de AS. Propriété de Maison de la photo de St-Bonnet. Dernière modification le 2012-01-31 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1942 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 10617

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Cornu 

Sortie en 1942, sous des auspices bien peu favorables, cette fabrication, à partir d'un boîtier moulé en aluminium, peut surprendre de la part d'un constructeur qui fournissait les Ontoscope et les Ontoflex. Le plus étonnant est sans doute la descendance très variée de ce modeste appareil né sans doute des difficultés rencontrées dans les années d'occupation.
Les Reyna ont un bloc optique sur un tube rentrant, mais avec déclencheur sur le boîtier, ce qui nécessite un système plus ou moins complexe de transmission. J'ai toujours pensé que le mécanisme connu n'était pas le premier envisagé dans la mesure où la couronne de l'obturateur est de guingois, ce qui reste un cas unique dans toute la production française...
La fermeture se fait par une aiguille. Le bouton de déclenchement est excentré.
Sécurité contre le double déclenchement. Le bouton en façade doit être poussé pour avancer la pellicule.

Les Reyna I ont un N° gravé en bas en façade. N° maximal inférieur à 1500.

Cornu Reyna I
Reyna premier modèle (N° 457) Reyna gravé en façade, objectif Flor 3,5 de 50 mm. Obturateur Gitzo marqué Reyna Paris.


Cornu Reyna I
Les Reyna ont au dos une plaquette donnant la table de profondeur de champ. Gravure chimique sur aluminium.


Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced