BREAKING NEWSSuper-lumichrome par patrick-rob | Un autre logo [wuensche]. par André GD | Aide à identification par Sylvain Halgand | Divers catalogues par Eric Borel | Janua par Sylvain Halgand | Présentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand |
Halbout Marcel Celtaflex
English version English version
Photo(s) de FC et texte de FC. Propriété de FC. Dernière modification le 2017-04-28 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en France de 1947 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 11480

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Halbout Marcel 

L'appareil présenté ici est un des modèles Celtaflex de la société Mecaoptic-Photo commercialisé par les Etablissements Marcel Halbout à partir de fin 1947. Il s'agit d'un reflex 6 x 6 bi-objectifs. Au moment de sa sortie, il était en concurrence directe avec l'Atoflex et certains Semflex. Sur le papier, le Celtaflex était plus alléchant, avec son Saphir Boyer à 4 lentilles et son obturateur rapide, que l'Atoms. Le Semflex, quant à lui, était livré moins rapidement.

Ce modèle a un gainage en cuir véritable et les commandes de mise au point et d’enroulement du film sont fixées sur le côté droit du boîtier.

Suivant les modèles, on trouve des Saphir Boyer ou des Flor Berthiot, montés sur des FAP, des Prontor S ou des Compur. L’exemplaire présenté ici est équipé d’un Flor Berthiot et d’un Prontor S.

Je vous propose quelques notes pour retracer la genèse de cet appareil.

Le texte qui suit est très largement inspiré de « Histoire des appareils Français période 1940-1960 » par Bernard Vial.

En 1944 alors que la France est occupée, un photographe parisien M. Bernard créa la société Photélec pour industrialiser sa production de prototypes liée à l’industrie de la photographie (agrandisseur, bancs de reprographie, tireuse grand format, un reflex d’atelier et un reflex 6X6 d’amateurs). La distribution de ce reflex nommé CAMERAFLEX sera assurée par les établissement Marcel Halbout. La société Photélec étant de plus en plus absorbée par la fabrication de ses agrandisseurs, renonça à monter ce reflex d’amateurs et en céda les droits à son distributeur Marcel Halbout. Ce dernier le rebaptisa Celtaflex évoquant ses origines 100% françaises. Très vite Marcel Halbout fit monter cet appareil par la maison Mécaoptic-Photo qui en assura ensuite jusqu’au bout la construction.

Mis à part l’aspect général, cet appareil diffère de tous les autres reflex existant au monde. Le chargement du film s’opère latéralement.
Cependant ce mode de chargement est un lourd handicap pour le Celtaflex. Des prospectus vantent le fait que l’on s’aperçoit à l’usage que ce système est aussi rapide et même plus commode que la façon habituelle de procéder. C‘est d’ailleurs en partie exact, mais encore faut-il avoir la pratique de l’appareil. Or, chez les photographes, les vendeurs qui ne l’ont en général pas du tout, ne tiennent pas devant le client à qui l’on fait une démonstration, à passer pour maladroits et perdre leur temps en chargeant cet appareil. Aussi les CELTAFLEX restent-ils en rayon pendant que se vendent les autres reflex.

La marque réagira et envisagea la création d’un modèle plus orthodoxe à dos ouvrant, mais cet appareil baptisé DELFLEX n’est connu que comme prototype.  

Halbout Marcel Celtaflex



Halbout Marcel Celtaflex

Halbout Marcel Celtaflex
Mai 1949
Halbout Marcel Celtaflex
Halbout est présent au 21ème salon des industries de la photo, au stand 182.


Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced