BREAKING NEWSUn [nikon] f bien mystérieux... par Jean-Pierre S | Présentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [lumière] super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand |
Zeiss Ikon Contarex Bullseye (10.2401)
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2013-02-05 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Allemagne de 1959 à 1966.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 12072

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Zeiss Ikon 
Historique de la marque Zeiss Ikon

Zeiss fait une incursion dans le domaine du réflex « pro »

La première expérience de Zeiss Ikon (Stuttgart) en matière de réflex était plutôt réussie : le Contaflex  était un bon appareil, fiable et bien fini, mais handicapé par sa conception pour un  usage professionnel : l’obturateur central était disposé au centre de l’objectif,  et seules les dernières versions proposaient des blocs optiques frontaux interchangeables « Pro-Tessar ", ce nom provenant du fait qu'ils étaient montés à l'avant du Tessar.


Il fallait faire beaucoup mieux pour contrer l’offensive japonaise, dont la menace se précisait sous la forme du Nikon F.

Le Contarex sorti en 1959 est un appareil totalement nouveau, avec un obturateur à rideaux textiles horizontaux, une baïonnette spécifique, et surtout cet extraordinaire deuxième œil qui lui vaudra le surnom de « bullseye », traduisible par « œil de bœuf » : une cellule au sélénium comportant un mécanisme ultra-sophistiqué de diaphragme miniature couplé au diaphragme de l’objectif.


Le dos est amovible à la manière des Contax et Contarex, , et un dos interchangeable en cours de prise de vues est disponible en accessoire.


Zeiss propose une superbe gamme d’objectifs spécialement conçus pour le Contarex, du 15 mm Distagon au 1000 mm Mirotar.


Démesurément lourd, cher et exclusif, le Contarex ne rencontre pas le succès escompté. Une version Contarex Super avec cellule CdS rectifie le plus gros défaut de la première génération… mais lui ôte tout son charme.

Vitrine technologique, mais échec commercial : le chant du cygne de la prestigieuse marque germanique !

Zeiss Ikon Contarex Bullseye





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced