BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Weber jean francois | Petit nouveau par Jacques Bratieres | [auzoux & français] par André GD | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres | Pages au garage à sortir par Jacques Bratieres | Second td 2020 par Jose PP |
Yoshiba -
English version English version
Photo(s) de BS et texte de Sylvain Halgand. Propriété de BS . Dernière modification le 2017-02-19 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Chine de (Circa) 1995 à 0.
Rareté en France : Très courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 12236

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Yoshiba 

Au Panthéon des nanars, le Canomatic et ses multiples clônes ont le droit à une place de choix.
Mes frères, lançons la canomaticmania et prosternons-nous. Frère Bruno est le premier à nous en parler.


Voici le YOSHIBA, appareil photo 35 mm fabriqué en Chine, distribué en France par la société Espace France Distribution

Dans son élégante livrée noire et champagne, avec son flash déporté, relié par un cordon torsadé du plus bel effet, il fait vraiment très PRO ! Le flash, orientable en tous sens, est d'ailleurs muni d'une tête zoom, bien inutile car l'appareil ne dispose que d'une focale fixe.

Pour le cadrage, pas de problème ! L'utilisateur a le choix entre deux viseurs : un sur le coté, plus un viseur " Reflex " dans le faux prisme. On se demande à quoi il peut servir, puisque l'objectif est " Focus Free ", c'est à dire à mise au point automatique, enfin... à mise au point fixe.

Parlons-en de l'objectif. Il s'agit du célèbre " Optical Lens, Made in Japan ", modèle éprouvé qui équipe déjà tout plein d'appareils chinois. Ni Tessar, ni anastigmat , sa formule optique ré-vo-lu-tion-nai-re, c'est " Cul de bouteille ", pure et dure ! Protégé derrière une vitre en plastique, il procure, sans filtre, un effet Hamilton garanti !

Et l'engin est motorisé ! Il bobine et rembobine dans un frais gazouillis de pignons en plastique.

Il possède en façade un " système anti oeil rouge " (d'où je déduis que l'appareil est prévu pour photographier exclusivement les borgnes ou les cyclopes). Le système en question est constitué d'une diode… rouge ! (faut l'faire !) Elle fonctionne d'ailleurs en permanence, sans qu'il soit nécessaire d'appuyer sur un bouton. Moi, je trouve ça joli, à défaut d'être efficace, mais pour la discrétion, on fait mieux !

Mais le summum est atteint par deux petits boutons rouges au dessous du déclencheur. Serait-ce une commande de zoom ? Non, car comme l'indique la mention " AUTO ZOOM " sur le dessus de l'objectif, celui-ci est automatique ( ben quoi, une focale fixe, c'est en quelque sorte un zoom automatique, non ?).

En fait, ces deux boutons commandent le moteur qui permet d'allonger ou de raccourcir le fût de l'objectif, ce qui actionne les deux lamelles en plastique qui constituent le diaphragme (ça va, vous suivez ?). Quatre valeurs sont disponibles, comprises entre f.16 et f.6,3. Pour afficher f.11 ou f.8, valeurs intermédiaires, il faut relâcher le bouton juste au bon moment, car le système continue sur sa lancée. Au bout de 2-3 mois d'entraînement assidu, on doit pouvoir y arriver.

L'engin est quasi neuf, dans sa boite d'origine, accompagné de sa sacoche en plastique. Je ne l'ai jamais utilisé (y'a des limites, quand même !).

Le mode d'emploi indique, entre autres recommandations, qu'en cas de problème, il faut l'apporter à un professionnel pour le faire réparer. Faudra que j'essaye, un jour, histoire de rigoler, de balancer ça sur le comptoir d'un SAV photo…

P.S. : devinette
Comment doubler la valeur d'un YOSHIBA ?

Réponse :
Il suffit de le charger avec un film, même périmé.
 

Yoshiba -



Yoshiba -

Yoshiba -

Yoshiba -



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced