BREAKING NEWSPrésentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand | Adaptation objectif [pentacon... par Stephan VDZ | Divers catalogues par Sylvain Halgand | Petit nouveau par Frédéric SEC | Un [kodak] 1a folding pocket ... par André GD | Bon anniversaire reginald par Gérard EVEN |
Mamiya ZE-2 quartz
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2020-04-11 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1981 à (Postérieur à) 1984.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 1590

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Mamiya 

Le Mamiya ZE de 1980 était le premier de la série ZE qui marquait un réel départ "grand public" de la marque en reflex 24 x 36. Jusqu'alors, les NC 1000 et NC 1000S n'avaient pas vraiment été adoptés en grand nombre par les amateurs.

Cette série comportait dès le départ le ZE, automatique non débrayable à priorité diaphragme, le ZE-1, automatique débrayable et le Mamiya ZE-2, version à double automatisme.
La grande nouveauté de cette gamme fut le pilotage par quartz, dont le Contax 139 était déjà pourvu et les commandes d'objectif électriques. Lorsqu'on regarde l'arrière d'un objectif de la gamme, on voit deux séries de contacts, une de quatre et une de six. Le boîtier ZE n'a que trois contacts, le ZE-2, six. Le constructeur avait donc prévu des évolutions possibles.

Sur le barillet des vitesses du ZE-2, il y a les vitesses de 1 seconde au 1/1000, plus une pose B. Une vitesse se trouve à part, marquée X. Elle correspond au 1/90. Cette vitesse de sycnhronisation est mécanique et permet d'utiliser l'appareil même sans piles. La sélection d'une de ces vitesses arrête le posemètre et passe le boîtier en manuel. Le mode automatique est marqué par un point rouge qui est en fait un poussoir pour désengager l'automatisme et permettre de tourner le barillet. Juste à côté du mode Auto se trouve la position AEL (L pour Lock) qui est un automatisme, mais avec mémorisation de l'exposition par une légère pression sur le bouton de déclencheur.

Dans le viseur, la vitesse est indiquée par un LED. La dernière affiche "LT" pour Long Time, pour les vitesses lentes (inférieures au 1/30ème). En cas de risque de sous ou surexposition, une LED clignote dans le viseur et un signal sonore retentit (on ne peut pas le faire taire !). Lorsqu'il y a un risque de bougé (vitesse inférieure à la longueur focale de l'objectif : 1/200 pour 200 mm), un signal sonore se fait à nouveau entendre.
Le boîtier est alimenté par quatre piles V 76PX, qu'il faut d'abord enchâsser dans un chargeur dont le système de fermeture a dû être breveté par Tupperware. Ce petit chargeur (au sens chargeur de balles) se glisse verticalement dans l'appareil, par la semelle.

Les joints du dos sont de la famille "Kycool". (Joke in french)

Mamiya ZE-2 quartz





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced