BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Gérard EVEN | Bon anniversaire reginald par Gérard EVEN | [gitzo]les catalogues anciens... par didier rob | [auzoux & français] par Philippe Grunchec | Petit nouveau par Jacques Bratieres | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres |
Ernemann Heag XV
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2012-02-01 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Allemagne de 1908 à 1918.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 1622

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ernemann 

Un matin de brocante, dans un minuscule village à quelques kilomètres du mien, j'ai eu l'attention tellement retenue par cet appareil que je ne me suis pas aperçu que l'instituteur de mes enfants était à côté du vendeur et me regardait en silence ausculter l'objet. Il connaissait mon intérêt pour les appareils et n'est pas intervenu avant la fin de la transaction.

Une telle observation peut prendre du temps. La première chose qui surprend est qu'il s'agit d'un automatique, c'est à dire qu'à l'ouverture de l'abattant, le soufflet se déploie et le bloc objectif / obturateur prend place sans aucune intervention. Le viseur se redresse comme un diable sortant de sa boîte. A l'arrière, un pare-soleil masque le dépoli. Il a une forme de croix très particulière qui aide à la détermination de la marque. Mais pas besoin de se casser la tête, l'identification de la marque va vite, car celle-ci est indiquée sur l'obturateur et autour de l'objectif.
Le bloc est monté sur une platine ovoïde, chromée, en partie cachée par une autre platine noire. La platine chromée glisse dans la verticale. Un cran l'empêche de descendre par gravité. Pour la redescendre, il faut appuyer sur le levier qui se trouve le long du pilier de soutient droit. Il est plus difficile de se rendre compte que le bloc objectif/obturateur glisse latéralement (mais peu) sur la plaque chromée. Il y a donc bien deux décentrements. Il y a également une double extension ainsi que le laissent penser les crochets sur le côté du soufflet. Une molette située à l'avant-droit de l'abattant (non visible sur la photo) fait avancer un chariot très léger, entrainant le soufflet.
A coté du viseur se trouve un niveau à bulle. Il est monté sur ressort et charnière. Un crochet le maintient en place, sinon, il se positionne à angle droit, afin de permettre la prise de niveau en positionnant l'appareil en format horizontal.
Le sommet du corps étant encombré, la poignée est fixée latéralement. Sur mon exemplaire, elle est entière, mais déchirée au niveau d'un des passants.
L'obturateur pneumatique permet d'aller jusqu'au 1/100 ème de seconde.
 

Ernemann Heag XV





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced