BREAKING NEWSSuper-lumichrome par patrick-rob | Un autre logo [wuensche]. par André GD | Aide à identification par Sylvain Halgand | Divers catalogues par Eric Borel | Janua par Sylvain Halgand | Présentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand |
Ricoh XR Solar
English version English version
Photo(s) de EC et texte de EC. Propriété de Eric Carlhan. Dernière modification le 2017-07-09 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1994 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 4889

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ricoh 
Historique de la marque Ricoh

Ce Ricoh-XR a été achetée en Chine par son propriétaire précédent qui l'a ramené en France, puis l'a revendu sur une brocante. De ce fait, il porte sur le dos un superbe hologramme "People's Republic of China".

En France, il n'a été a priori vendu que sous le nom de Cosina E1 Solar. C'est sous ce nom qu'il fut présenté, en 1994, lors du Salon de Paris (SATIS-SITI).

Il s'agit d'un appareil simple, semi-automatique, entièrement mécanique. Les deux capteurs solaires ne sont là que pour alimenter le posemètre au CdS et les trois diodes apparaissant dans le viseur, en charge d'assister l'utilisateur dans le réglage croisé de la vitesse et de l'ouverture. Les capteurs chargent en 30 minutes maximum (moins en condition d'éclairage optimum) un condensateur qui pourra alimenter le posemètre pour environ 190 vues. Mais attention, la charge du condensateur ne durant que 20 jours sans lumière, il conviendra d'anticiper pour ne pas rater la photo du siècle.


Ricoh avait déjà utilisé cette solution technique avec son XR-S une dizaine d'années plus tôt, sans réelle suite.

Ricoh XR Solar





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced