BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Weber jean francois | Petit nouveau par Jacques Bratieres | [auzoux & français] par André GD | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres | Pages au garage à sortir par Jacques Bratieres | Second td 2020 par Jose PP |
Cosina E1 Solar
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2015-04-07 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1994 à (Postérieur à) 1994.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 5834

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Cosina 

L'originalité de ce modèle est que l'alimentation électrique du posemètre est effectuée par les panneaux solaires qui recouvrent le capot du prisme. Il n'y a aucune pile à changer. On peut y voir un avantage économique, mais a contrario, après une certaine période d'inactivité au fond d'un sac, il faut laisser l'appareil sous un éclairage d'au moins 4000 lux pour le recharger. Cette charge est toutefois assez rapide. 10 minutes suffisent pour avoir un niveau suffisant pour activer l'appareil et le faire fonctionner correctement. Un petit interrupteur situé près de la manivelle démarre la fonction de chargement.

Rassurez-vous, l'obturateur étant mécanique, il est possible de prendre une photo même si la charge n'est pas bonne. L'électricité produite par les panneaux est stockée dans une batterie située dans la semelle de l'appareil.

Un modèle identique existe sous la marque Ricoh. Soit Cosina directement, soit Ricoh a fourni Foto-Quelle pour que ce distributeur intègre l'appareil à sa gamme sous le nom de Revue Solar 100.

Cosina E1 Solar





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced