BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Weber jean francois | Bon anniversaire reginald par Gérard EVEN | [gitzo]les catalogues anciens... par didier rob | [auzoux & français] par Philippe Grunchec | Petit nouveau par Jacques Bratieres | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres |
Minolta Minoltaflex IIb (version 2)
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2017-11-27 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1952 à (Circa) 1954.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 6937

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Minolta 
Historique de la marque Minolta

Ce sont Dominique & Jean-Paul Francesch (Histoire de l'appareil photographique Minolta, ISBN 2-249-27685-4), qui distinguent deux versions du Minoltaflex IIb : voici donc la seconde, dont la différence principale concerne la prise de synchronisation pour flash. Sur la première version, il s'agit d'une connexion ASA, ou prise Kodak, située à droite des objectifs (appareil en face). Ici, nous avons une prise PC, dite aussi coaxiale ou allemande, décalée au bas de la façade.
Pour l'anecdote, cette prise « PC » n'a rien à voir avec les ordinateurs personnels des dernières années du XX ième siècle... cela correspond en fait à Prontor-Compur, du nom des premiers obturateurs synchronisés, issus des deux grandes marques allemandes Gauthier et Deckel, qui s'étaient entendus au début des années '50 pour un standard commun. Cette prise finira par s'imposer à tous les constructeurs, au moins jusqu'à l'apparition de fonctions évoluées sur les flashes électroniques, imposant des contacts supplémentaires.
Une minuscule différence par rapport au Minoltaflex IIb (version 1) dont nous disposons sur le site se remarque aussi sur le dessus : il y a une rainure emboutie du côté de la façade, peut-être destinée à rigidifier le capuchon au point d'articulation. Il semblerait, à l'observation de différents exemplaires connus, et notamment ceux montrés par Francesch, que certains Minoltaflex IIb (version 1) possèdent aussi cette caractéristique. Il doit s'agir d'une modification intervenue en cours de production, les deux version ayant en principe été fabriquées simultanément.

On pourrait penser que cette version était destinée à l'exportation vers l'Europe, où la prise Kodak a peu été employée, voire pas du tout. Mais la gravure E-P dans un losange, sur une attache de courroie, introduit un doute : la signification couramment admise pour ces lettres est Export Permited, apposées sur du matériel vendu dans les magasins militaires américains. Peut-on alors supposer que ces exemplaires étaient destinés aux bases américaines en Europe ? Pour le moment rien ne permet de le confirmer... et il n'est pas certain que tous les exemplaires de Minoltaflex IIb (version 2) étaient ainsi gravés.

A l'examen attentif, on constate sur cet exemplaire que la façade employée provient d'un stock de celles utilisées sur la version 1, un trou rebouché se situant à l'emplacement de la prise Kodak de cette série. Cette technique de réemploi était déjà avérée pour certains Minolta Six, au moment du passage des dos à trois fenêtres inactiniques à ceux n'en comportant plus qu'une seule : quelques exemplaires sont connus avec des trous bouchés, encore visibles sous la cuirette.
On peut s'interroger sur la nécessité de déplacer cette prise selon le format retenu, mais on constate que la firme d'Osaka a procédé à différentes expérimentations dans ce domaine... la prise Kodak s'était déjà déplacée de la gauche à la droite entre la version 1 et la version 2 du Minoltaflex II, puis du milieu de la façade pour le cas actuel. Il devait y avoir des contraintes techniques, peut-être de longueur du câblage, ou de dimensions des composants...

Notons qu'il doit certainement exister au moins une variante pour chaque version, puisque Francesch montre des appareils équipés d'objectifs de visée différents, en l'occurence des View-Rokkor, alors que ceux en ma possession sont montés avec des Minolta-Anastigmat. Si l'on rajoute le capot rainuré ou non, on arrive à trois ou quatre variantes par version. Quel bonheur !

Minolta Minoltaflex IIb





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced