BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Weber jean francois | Bon anniversaire reginald par Gérard EVEN | [gitzo]les catalogues anciens... par didier rob | [auzoux & français] par Philippe Grunchec | Petit nouveau par Jacques Bratieres | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres |
Minolta Semi Minolta P
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2017-11-27 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Japon de (Circa) 1954 à (Postérieur à) 1954.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 7089

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Minolta 
Historique de la marque Minolta

Au tournant des années '50, le concept du folding est en bout de course. Pourtant, non content d'avoir sorti un nouveau modèle de Semi-Minolta (format réduit sur pellicule 120), techniquement en régression par rapport au Semi Minolta III, Minolta fera évoluer le Semi P jusqu'au bout.
On connaissait plusieurs versions du Semi Minolta P (abattant peu saillant, béquille se repliant en long), puis plusieurs autres du Minolta Semi P (abattant saillant, béquille se repliant latéralement), et pourtant on découvre ici une refonte assez subtile mais non négligeable : extérieurement, seule la griffe porte-accessoires diffère. La butée avant n'est plus une partie intégrée à la griffe, il s'agit d'un picot rapporté. La partie supérieure est usinée et rectifiée, et la partie arrière en plastique noir n'a plus de pans coupés dans les deux angles.
C'est par contre à l'intérieur que l'essentiel des transformations se remarque : en haut et en bas de la chambre noire, des rails de guidage, finement rectifiés eux aussi, font leur apparition. Jusqu'à présent, la pellicule s'appuyait sur une tôle laquée, seuls les rouleaux en entrée et en sortie du chemin assurant le positionnement. Au niveau de la bobine débitrice, un frein refait son apparition : souvenons-nous que les tout premiers Semi P en possédaient un, vissé sur le dos et jouxtant la charnière. Ici, une barrette souple rivetée dans le logement du film crée une force d'appui sur les flasques de la bobine. Mais surtout, c'est le presse-film qui subit une transformation considérable ! Sur toutes les séries précédentes, il s'agissait d'une simple tôle peinte, avec seulement un trou en face du regard inactinique. Le nouveau presse-film est une plaque emboutie, présentant des nervures en creux en plus d'une dépression centrale, assurant sans doute une bien meilleure planéité.

Au final, on s'interroge toutefois sur la pertinence de toutes ces améliorations indéniables, mais sur un modèle en fin de vie basé sur un concept dépassé.
Le Semi P n'a jamais été une machine de précision, et cette ultime version ne produit sans doute pas des images bien meilleures que les précédentes. De ce point de vue, il aurait été sans doute plus judicieux de proposer un objectif plus lumineux, ou un obturateur plus rapide, ou bien les deux !
Il faut peut-être y voir une tentative pour vérifier que le marché des foldings était bien tari, de la même façon qu'en 1990, en pleine ère de l'autofocus sera proposé un boîtier à mise au point manuelle (X300s) qui aura encore un succès formidable ! En 1954 le miracle n'aura pas lieu et les foldings commenceront à prendre la poussière au fond des tiroirs, avant que les collectionneurs du XXIème siècle ne les fassent revivre !
 

Minolta Semi Minolta P
De face, on pense avoir une version standard du Semi P. Mais la griffe porte-accessoires est cependant différente.


Minolta Semi Minolta P
Toutes les modifications de cette ultime mouture sont visibles ici :chemin du film, griffe porte-accessoires, presse-film, frein pour la bobine débitrice...


Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced