BREAKING NEWSPrésentation franck-camu par Franck-Camu | Clic clac par Jacques Bratieres | Présentation fabien par Frédéric SEC | Houghton all distance pocket ... par Jacques Bratieres | [imperial debonair] provenanc... par Zoé-gd | Magasin [gaumont] bloc note par André GD | [gitzo] les logos d'arsène g... par didier rob | Notice en pdf par arnaud-yamsur |
Marco Mendoza Le Document
English version English version
Photo(s) de PF et texte de PF. Propriété de PF. Dernière modification le 2018-10-23 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1893 à (Circa) 1898.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 7207

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Marco Mendoza 
Historique de la marque Marco Mendoza

Un encart publicitaire dans un numéro de décembre 1893 des Annales photographiques, reproduit sur cette page, fait mention de trois appareils Marco Mendoza, le détective L'Argus, les [chambres] Portefeuilles et ce petit détective Le Document (sans illustration), ainsi décrit : "Appareil détective en acajou 8 x 9, objectif plani-acromatique, 3 châssis doubles à tabatière, 1 sac, 35 Frs."

L'appareil présenté ici (il porte le numéro 215 gravé dans l'étrier qui maintient la poignée) est dans un très bel état de conservation, même si, et on peut le comprendre, l'obturateur se montre quelque peu capricieux. Il a conservé sa poignée en cuir d'origine estampée Marco Mendoza, de même qu'une jolie pastille en laiton incrustée façon marquetterie dans le bois du côté droit et réhaussée de deux encres noire et rouge. Il possède encore un double châssis dit "à tabatière" qui comporte à la fois des volets pleins mais aussi une trappe articulée (tabatière) qui permet le chargement des deux plaques par le dessous, les volets n'étant utiles que pour l'exposition. 

Il dispose d'une vitesse Instantanée à deux réglages marqués L et R, Lent et Rapide (levier rotatif en partie supérieure), ainsi que d'une Pose. Le levier à droite de l'objectif quand on regarde la façade permet d'armer l'obturateur. Les deux petits boutons en laiton font basculer entre l'Instantané et la Pose. Il n'y a qu'un seul viseur qui oblige à tenir l'appareil dans sa partie la plus large, châssis vers le bas. Heureusement, une languette articulée maintient ces derniers qui sont également pressés entre deux lames de ressort et ne risquent donc pas de sortir de leur logement.

Le montage des bois est fait simplement par vissage des planchettes entre elles, sans queue d'aronde ou autre type d'assemblage complexe. Il s'agit donc d'un détective rudimentaire dans sa conception. La belle finition en acajou verni contraste avec cette conception toute simple qui le rapproche plus d'un box que d'un détective.

Dans la production de Marco Mendoza on trouve d'autres modèles de détectives dont l'Argus est le plus connu. Il en existe un très semblable à celui de cette page (façade identique) mais avec deux viseurs et au format 8 x 11.

 

Marco Mendoza Le Document



Marco Mendoza Le Document
L'appareil accompagné de son châssis à tabatière ouvert
Marco Mendoza Le Document



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced