BREAKING NEWSBon anniversaire reginald par Bernard Muraccioli | Un [kodak] 1a folding pocket ... par André GD | [auzoux & français] par Philippe Grunchec | Petit nouveau par Jacques Bratieres | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres | Pages au garage à sortir par Jacques Bratieres |
Konica Minolta Dimage Z5
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2019-11-17 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Chine de (Antérieur à) 2005 à (Postérieur à) 2005.
N° inventaire : 9599

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Konica Minolta 

Le Konica Minolta Dimâge Z5 succède au Z3 sorti en 2004.
Il est cependant difficile de comprendre la logique de la numérotation de ces modèles : le premier semble pourtant être le Z1 (de la marque Minolta seule), affichant 3 MP, suivi du Z2 (4 MP). Mais ensuite on a le Z10 (3 MP), qui sort en même temps que le Z3, lequel propose... 4 MP. Viennent ensuite les Z5 et Z20, tous deux à 5 MP, et pour finir le Z6 qui culmine à... 6 MP!
Constatons d'emblée qu'il manque le Z4, si le chiffre était un numéro d'ordre. On remarque de plus que ce chiffre ne correspond pas toujours à la résolution en MP, mais parfois.
Quant aux Z10 et Z20, ils désignent en fait une gamme économique, avec des possibilités moindres. Bon, ce n'est pas la première fois que Minolta se mélange les pinceaux avec les chiffres : on se souvient du SR-2, sorti avant le SR-1 et le SR-3, suivis du SR-7. L'alliance avec Konica en 2003 n'a pas vraiment amélioré les choses... Par ailleurs, pourquoi ce "Z" ? En fait, cette famille d'appareils compacts est dérivée du Minolta Electro Zoom X, un prototype dévoilé à la photokina en 1966 et utilisant la pellicule 16 mm, jamais commercialisé. Konica Minolta signe donc ici d'un "Z" qui veut dire... Zoom, et non pas Zarbi au vu de l’esthétique particulière de ces spécimens !

Les critiques n'ont pas paru élogieuses à l'époque et son esthétique a fortement divisé. Pourtant le Dimâge Z5 est un petit appareil agréable à utiliser, avec un certain nombre d'avantages : la qualité optique est indéniable, avec deux modes macro, un flash intégré; mais on peut aussi utiliser les flashes externes de la marque. Le système anti-bougé est efficace, tout ceci dans un volume et un poids restreints. L'utilisation est assez intuitive, il n'y a pas de boutons en surnombre comme sur certains appareils "modernes". On retrouve même un sélecteur P, A, S, M classique, proposant en outre 5 programmes "résultat", un mode entièrement automatique ainsi que le mode vidéo. De nombreux réglages peuvent se faire dans les menus de façon désormais classique.

Quelques mois après le Z5 sortira le Z6 (août 2005), ultime évolution de cette famille. En 2006, Konica Minolta disparaîtra, laissant le département photo à Sony.

Konica Minolta Dimage Z5
Non, le Dimâge Z5 n'a jamais été envoyé dans l'espace...




Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced