BREAKING NEWSPrésentation fabien par Arnaud SAUDAX | [imperial debonair] provenanc... par Zoé-gd | Houghton all distance pocket ... par Jacques Bratieres | Magasin [gaumont] bloc note par André GD | [gitzo] les logos d'arsène g... par didier rob | Notice en pdf par arnaud-yamsur | Divers catalogues par Sylvain Halgand | Un [nikon] f bien mystérieux... par Jean-Pierre S |
Marco Mendoza Argus-Touriste Numéro 1
English version English version
Photo(s) de PF et texte de PF. Propriété de PF. Dernière modification le 2019-11-17 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1898 à (Postérieur à) 1903.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 9681

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Marco Mendoza 
Historique de la marque Marco Mendoza

Cette pièce est intéressante à plus d'un titre :

Elle est estampillée Marco Mendoza par une plaque en ivoirine incrustée en façade, alors qu'elle n'apparaît pas dans la production Mendoza ; elle dispose d'un châssis à rouleaux estampillé lui aussi Marco Mendoza, accessoire très rarement rencontré.

Au 1er janvier 1898, Marco Mendoza cède son affaire du 148 Boulevard Saint-Germain à Paris à Louis Vavasseur. Un catalogue, probablement de 1901, continue de porter le nom de Mendoza associé à celui de Vavasseur, successeur. C'est dans ce catalogue que figure la chambre Argus-Touriste numéro 1 pour débutants, telle qu'elle apparaît ici, mais sans châssis à rouleaux.  Il serait donc possible de dater l'objet postérieurement au 1er janvier 1898, avant que Vavasseur n'appose ses propres plaques d'identification, sans doute après 1900-1901.

Quant au châssis, Mendoza l'a fait breveter le 30 novembre 1887, puis le 16 mai 1891. C'est le modèle de 1891 qui est présent ici. Il est muni d'un compteur de vues et d'un avertisseur sonore déclenché par une palette mobile qui s'introduit dans une fente réalisée dans le support sensible par un couteau actionné manuellement après chaque prise de vue. C'est l'époque de l'apparition sur le marché d'un papier sensible  associé à un châssis à rouleaux (brevetés par G. Eastman et W. H. Wallker en 1884 et 1885) et du premier film souple transparent. Pour la "petite histoire", la bobine présente à l'intérieur du châssis de Mendoza porte, frappé dans le bois, la marque PAT MAY 5 85, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'une bobine originale d'un film Eastman. Quel film ? Peut-être un 113 prévu pour du 9 x 12 ou un 114. Eastman fabriquait des châssis à rouleaux, et donc des films pour les French and German sizes, selon une publicité de 1887.

La chambre est d'une construction très soignée ; elle porte le numéro 13, elle dispose d'un décentrement vertical uniquement avec un petit débattement de 1 cm environ. C'est le cadre avant qui se déploie, muni de deux crémaillères latérales. La mise au point se fait ainsi de façon continue. Une plaque en ivoirine incrustée indique toutefois des repères de distances qui vont de 1,5 m à l'infini (2, 3, 4 et 5 m). Échelle de mise au point bien utile lorsque la chambre est munie de son châssis à rouleaux puisque le dépoli est absent. Elle dispose également de deux écrous de pied au pas du Congrès ainsi que d'une griffe qui devait recevoir un viseur.

Son obturateur "Iris Universel" pneumatique (qui ouvre de 8 à 64, pose et instantané), est lui aussi peu fréquent. Il vient s'insérer entre la lentille frontale et la lentille arrière qui, sur cet exemplaire, portent respectivement les numéros 2 et 3. Le bloc d'obturation comporte à la fois un diaphragme à iris et les deux lamelles du système d'obturation proprement dit. D'où probablement son nom de "Iris Universel" dans la mesure où il peut s'insérer entre un couple de lentilles de focales autres.

L'Argus-Touriste sera déclinée en six modèles différents. La numéro 1 est la seule dont la partie avant se déplie. Les autres seront toutes "à queue pliante rentrante". La 1 et la 2 sont des 9 x 12 ; la 3 et la 4 des 13 x 18 ; la 5 et la 6 des 13 x 18 et 18 x 24. La numéro 6 est présentée  au catalogue avec un viseur loupe de Marco Mendoza.

 

Bibliographie : P. Fourneret, Marco Mendoza, l'homme au chapeau photographique, Les Fondamentaux n° 69-70, Club Niépce-Lumière, Printemps - Été 2019.

 

Marco Mendoza Argus-Touriste





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced