BREAKING NEWSHélène par Helene | Que faire d'un vieil appareil... par AnnieHS | Photo box bleue par Jacques Bratieres | Td-2021-02 par Jose PP | Détective anonyme par Joël M-B | Bon anniversaire orthographix par Joël M-B | Question ebay / douanes par Jacques Bratieres | Un air de famille par Arnaud SAUDAX |
Minolta SRT 100 (type b)
France Version française
Photos by RL text by RL. From the collection of Renaud Laemmli. Last update 2013-11-04 par Renaud Lammli.

Manufactured or assembled in Japan from 1973 to (After) 1973.
Index of rarity in France: Infrequent (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 12257

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Minolta 
History of the brand Minolta New window

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

La classification employée ici est dans la continuité de celle proposée par Joe McGloin sur son site (actuellement inaccessible).

Le SRT 100, sorti en 1971 au Japon mais seulement en 1974 en Allemagne, est une version, non pas "bas de gamme", mais allégée, du SRT 101.

La démarche étant de proposer au public un appareil moins cher, il a fallu faire quelques compromis en supprimant les fonctions les moins utilisées par les photographes amateurs :
     
      - Suppression du bouton de relevage du miroir, dont l'utilité principale était de permettre l'utilisation de l'objectif Rokkor 21mm, non rétro-focus. Cet objectif était, par son prix, hors de portée de l'amateur moyen...
      - Suppression du retardateur, mais fait-on des auto-portraits tous les jours ?
      - Suppression de la vitesse de 1/1000. Il faut se souvenir que les pellicules de l'époque étaient peu sensibles, on pouvait donc très bien se passer des hautes vitesses.
      - Suppression de l'affichage des vitesses dans le viseur, ce qui est peut-être la modification la plus pénalisante.

Par contre, on conserve l'obturateur mécanique increvable qui a fait ses preuves sur son aîné (SRT 101), ainsi que le système de mesure CLC. Plus surprenant, le bouton de mise au diaphragme réel (test de la profondeur de champ) est toujours là, alors qu'il disparaîtra de presque tous les boîtiers quelques années plus tard, au grand dam de Guy-Michel Cogné, rédacteur-en-chef de Chasseur d'Images.

En résumé, voilà un appareil qui peut encore aujourd'hui être utilisé avec beaucoup de plaisir, de façon simple mais sans concession.

Parmi les objectifs "standards" proposés à l'achat, citons le Rokkor 1:1,9 /55mm et le Rokkor 1:2 /50mm, mais il est bien sûr possible d'utiliser tous les objectifs de la gamme MC ou MD (en semi-automatisme avec priorité à l'ouverture)

Il s'agit ici de la version  de 1973, qui ne diffère de son aîné que par un minuscule détail: l'échelle circulaire de conversion ASA/DIN au dos de l'appareil est fixe. Cela a pourtant justifié chez Minolta l'attribution d'un nouveau code produit: 0049 en lieu et place de 0057 précédemment...

Minolta SRT 100



Minolta SRT 100