BREAKING NEWSBon anniversaire bernard(mura... par Jose PP | Kodak 1910 par Sylvain Halgand | Second td 2020 par Sylvain Halgand | Olympus ne fera plus d'appare... par Claude Marius | [ernemann] quel modèle ? par André GD | [don] [kodak] ek 160 (instant... par Stéphane G | Christine b par Arnaud SAUDAX | [kw] kw pilot 6 par Lucie Espinasse |
Bardin Detective
France Version française
Photos by Sylvain Halgand text by Sylvain Halgand. From the collection of Sylvain Halgand. Last update 2015-12-28 par Sylvain Halgand.

Manufactured or assembled in France from (Circa) 1900 to 0.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 1560

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Bardin 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Rien ne donne le nom exact de ce modèle de Détective. 
Celui-ci a pourtant quelques originalités :

Ainsi les habituels miroirs de renvoi des viseurs sont ici remplacés par des morceaux de verre, complètement opaques, incurvés, afin de réfléchir l'image. Ils sont montés sur une plaque métallique, elle-même montée sur un ressort qui la positionne directement au bon angle. 
La face avant, montée sur charnière s'ouvre et permet d'accéder à l'objectif et à son diaphragme à secteurs. Le réglage de la vitesse est également à l'intérieur de la cache.
L'obturateur ressemble à une guillotine. Il faut l'armer en tirant assez fort sur ce qui ressemble plus à un bouton sur le côté droit, puis pour déclencher, il faut appuyer sur le petit bouton qui se trouve juste sous la tirette d'armement. 

La plaque du fabricant permet d'en savoir un peu plus sur cet Office Central de Photographie, puisqu'il est aussi indiqué E. Bardin et Cie. Il ne s'agit pas du nom d'un revendeur, car l'adresse est bien celle de l'Office Central. 

Bardin Detective



Bardin Detective

Bardin Detective
Extrait de l'Encyclopédie de Fabre qui se rapporte aux miroirs de peintre utilisés comme viseur. (Fabre Supplément B 1897)
Bardin Detective
L'Office Central de la Photographie, dirigé par E. Bardin publia durant plusiseurs années une revue mensuelle. Cette pratique était assez courante parmi les revendeurs parisiens.