BREAKING NEWS[purma] speed, accès aux bre... par Jacques Bratieres | Question ebay / douanes par Jacques Bratieres | Stylo-phot nr. 5 par jean-pierre ver | Signaler les erreurs des page... par Daniel C | Saint-bonnet-de-mure 31 juill... par jean-pierre ver | [baudry] isographe par jean-pierre ver | [timbre] par PhilippeKonicaFM | [canon] par Jacques Bratieres |
Industrias Matutano Capta II (II A)
France Version française
Photos by PF text by PF. From the collection of PF. Last update 2021-06-07 par Sylvain Halgand.

Manufactured or assembled in Spain from 1952 to 1954.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 7403

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Industrias Matutano 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Don Julio Benedito Matutano a commencé sa carrière de fabricant d'appareils en 1935 avec le Nerva qui utilisait du 127. Mais c'est évidemment après la guerre civile espagnole que ses activités se sont développées, reprises par ses fils à sa mort en 1947 avec la création de l'entreprise Industrías Matutano S. L.

Les modèles Capta seront déclinés en plusieurs versions et sous différents noms (Supercapta, Capta Lux, Captaflex, Capta Urana, etc,) de 1946 à 1963. 

L'appareil présenté ici est le II, modèle II A. Il se différencie du modèle I par un objectif différent, monté différemment. Dans les revues de l'époque, il apparaît comme étant une amélioration du premier, disposant maintenant d'une optique plus lumineuse (non spécifiée) et d'un verre bleuté pour la couleur. Ces optiques étaient fabriquées en Espagne, soit par S. A. C. O., soit par Kavex.

Les initiales JM (Julio Matutano) apparaissent en rouge sur fond noir dans petit rond sous l'objectif.

Les dimensions exactes des vues sont de 4 x 5,5. Un réducteur de format, une simple plaque de Bakélite placée en force, permet de passer à un format carré 4 x 4. Cet accessoire était fourni avec l'appareil Super Capta, mais utilisable dans les modèles précédents.

C'est un appareil rudimentaire, fabriqué à une époque où l'Espagne était encore au ban des nations après la deuxième guerre mondiale. Ces appareils ne se trouvent guère que sur le marché espagnol et souvent en très mauvais état, car la Bakélite est épaisse et très cassante. Les deux parties du boîtier s'emboîtent en force (absence de charnières ou de verrous) et se séparent de même... difficilement !

Industrias Matutano Capta II