BREAKING NEWS[kw] kw pilot 6 par Lucie Espinasse | Christine b par Frédéric SEC | Lucie par Frédéric SEC | Second td 2020 par jean paul henri bernard | Klapp folding pocket [kodak] ... par André GD | [kodak] variante de n°3 fold... par Daniel C | Jumelle [fauvel] par Jacques Bratieres | Marc par ROCHEVALIER Michel |
Fujifilm Finepix 4700Z favori envoyer Print
Photos by JB text by Sylvain Halgand. From the collection of Association du Musée français de la photographie
France Version française

Chronology of the Fujifilm brand  New window

Manufactured in from 2000 until (After) 2001.
Index of rarity in France : Infrequent (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 9433

See the complete technical specifications New window
Fujifilm Finepix 4700Z

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le Finepix 4700 Z est dans la lignée des MX-1700 et 2700. On retrouve les traits de famille. Il est très bien fabriqué, habillé d'alu brossé.  La prise en main, caractéristique de cette série est particulière, un peu dans l'esprit des smartphones. Normalement une seule main suffit à son utilisation. Le pouce de la main droite permet d'utiliser les boutons du "trèfle" arrière, alors que les autres doigts trouvent facilement un endroit pour bien tenir l'appareil. Les autres boutons, s'ils ne sont pas faciles à atteindre avec une seule main ne sont pas à utiliser au moment de la visée.

Au milieu du trèfle, il y a un minuscule écran affichant les paramètres indispensables à connaître, sans avoir à allumer l'écran couleur, plus gourmand en énergie.

Fuji a de bonnes idées, mais pas toujours très réalistes. Par exemple, les boutons de contrôles du zoom, sont situés en haut et en bas du trèfle, mais bien trop près du viseur et du nez du photographe. Ce viseur est beaucoup trop petit pour un appareil à tenir d'une main et qu'on a pas forcément envie de se coller sur le visage. 

L'ensemble est gâché par un objectif présentant une forte distorsion. L'autre défaut est que la résolution annoncée de 4,3 MP est assez farfelue. Le capteur ne fait que 2,4 MP et c'est grâce à une structure innovante que Fuji procède à la multiplication des petits pixels ; sauf que le résultat est médiocre et que les images ne résistent pas à l'agrandissement. C'est flou !

 

On ne parlera pas du zoom numérique à coefficient variable. Ce n'est vraiment pas utile.