BREAKING NEWSGlisy, of course ! par Arnaud SAUDAX | Année fabrication ou modèle... par Arnaud SAUDAX | Piges macro pour aquamatic 2 par Arnaud SAUDAX | Nouveau membre yagoub par Arnaud SAUDAX | Expo à samoreau (77) - 25/02... par Bernard Muraccioli | Pentacon praktica bx20 par Aurelien Lrb | Bon anniversaire eric (carlhan) par jean paul henri bernard | Noveau sur le forum par Jacques Bratieres |
Minox LX favori envoyer Print
Photos by DB text by Sylvain Halgand. From the collection of DB
France Version française

Chronology of the Minox brand  New window

Manufactured in Allemagne from 1978 until 1996.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 2344

See the complete technical specifications New window
Minox LX

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le Minox LX est une évolution technique de ses prédécesseurs présentée à la Photokina de 1978. Il est plus long qu'eux, à l'exception du C. Cette réduction de la longueur entre les deux modèles s'explique par le passage de la molette de réglage de sensibilité sous l'appareil.

La vitesse de l'obturateur passe sur le LX au 1/2000. Le bouton de déclencheur devient long et incurvé pour une meilleure position du doigt.

Au-dessus de l'appareil, il y a trois diodes de couleurs différentes. La jaune indique les vitesses lentes (inférieures au 1/30) et le risque de flou ; la rouge indique la surexposition et incite le photographe à utiliser le filtre gris interne afin de réduire la luminosité. La diode verte ne s'allume que lors du contrôle de la batterie. Ces trois diodes ne s'allument (ou pas) que si l' on actionne en avant ou en arrière le petit curseur qui se trouve près de la molette de sélection des vitesses.

Il est possible de désengager le réglage automatique de la vitesse et d'utiliser ainsi cette dernière manuellement. L'ouverture est unique, et de ce fait, il existe une table de profondeur de champ très rudimentaire. Elle est constituée de deux petits points noirs situés de chaque côté du trait qui indique la distance de mise au point sélectionnée par le photographe.