BREAKING NEWSPresentation par Frédéric SEC | Presentation par Frédéric SEC | Quatrième td 2019 par Patrick FOURNERET | Pour les participants réguliers par Sylvain Halgand | Objectif triolar. par Weber jean francois | Pages à renvoyer au garage p... par Gérard EVEN | Avant les prochaines photos par Jacques Bratieres | [foto-quelle] 1975 (france) e... par Eric Borel |
Pentax ME-F favori envoyer Print
Photos by VB text by VB. From the collection of VB
France Version française

Chronology of the Pentax brand  New window

Manufactured in Japon from 1981 until 1988.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 4135

See the complete technical specifications New window
Pentax ME-F

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

En 1981 Asahi Pentax met sur le marché le ME-F, premier appareil reflex 35mm autofocus.


Contrairement à ce que l'embonpoint de l'objectif pourrait laisser croire, le système de contrôle de la mise au point par détection de contraste est totalement intégré à l'appareil. Une paire de barrettes CCD sont disposées dans le fond de la chambre reflex tandis qu'un miroir, placé derrière le miroir principal rendu semi transparent, renvoie une partie de l'image vers ces capteurs, selon une architecture devenue classique. Chacun des deux modules CCD est utilisé selon l'ouverture maximale de l'objectif monté sur l'appareil. C'est l'utilisateur qui effectue ce choix à l'aide d'un sélecteur placé sur le capot supérieur, une barrette est utilisée pour les objectifs ouvrant à 2,8 ou plus lumineux et l'autre pour ceux qui ouvrent à 3,5 ou moins lumineux. Le viseur est équipé d'un symbole lumineux de confirmation de point juste, encadré de deux indicateurs de direction permettant de savoir si l'on est en avant ou en arrière du point. Un signal sonore commutable par un interrupteur sur le capot peut venir appuyer le voyant de confirmation de mise au point.
Le système permet donc une assistance à la mise au point avec les objectifs pourvus d'une baïonnette K.

L'appareil devient autofocus quand on lui monte le zoom 35-70 dédié ; le fameux embonpoint de cet objectif est dû à la présence du moteur assurant la mise au point et à son alimentation par 4 piles AAA, le couplage de l'AF entre l'appareil et l'objectif se faisant grâce à une série de contacts électriques ajoutés à la monture.
Ce système AF restera une voie sans issue, Pentax ne développera pas d'autre objectif AF compatible, changeant son fusil d'épaule, d'abord avec le Super-A (1983) utilisant de nouveaux contacts électriques pour intégrer les multimodes d'exposition, puis avec le SFX (1987) 1er Pentax reflex à capteur AF à détection de phase, pourvu d'un moteur AF interne et d'un couplage mécanique vers l'objectif pour commander le réglage de la mise au point; le Minolta AF7000 était passé par là entre temps.


Il est amusant de noter que l'indicateur de mise au point juste dans le viseur est un hexagone vert, ce qui est toujours le cas sur les récents reflex numériques de la marque (en 2013).

Pour le reste de ses fonctionnement et utilisation, l'appareil est un ME-Super.