BREAKING NEWSSuper-lumichrome par patrick-rob | Un autre logo [wuensche]. par André GD | Aide à identification par Sylvain Halgand | Divers catalogues par Eric Borel | Janua par Sylvain Halgand | Présentation par Frédéric SEC | Vds labo argentique nb complet par Christine_B | Petit nouveau par Sylvain Halgand |
Contax G2
English version English version
Photo(s) de OG et texte de OG. Propriété de OG. Dernière modification le 2012-01-31 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1996 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 12472

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Contax 

En 1996, fort de son expérience réussie avec le Contax G1 et à la demande des clients professionnels, Kyocera commercialise une version améliorée, logiquement baptisée G2.
Par rapport au G1, les améliorations portent surtout sur l'autofocus qui devient plus nerveux, et sur l'obturateur. Celui-ci autorise le 1/4000ème de seconde en mode manuel, ou le 1/6000ème en mode priorité ouverture.
L'ergonomie est également revue, vitesses et correction d'exposition étant dissociées sur deux molettes distinctes. Faute de place, la molette de mise au point manuelle est repoussé sur la façade du boîtier, comme sur le Contax fabriqué par Zeiss Ikon dans les années 30.
Le mode rafale permet deux vitesses, 2 ou 4 images/s, et le flash est synchronisé jusqu'au 1/200s.
Ce boîtier est à peine plus gros que le G1, et sa compatibilité est totale avec la gamme d'optiques à monture G.
Un nouveau flash, plus compact, complète le système (TLA200, NG 20). Le dos dateur dispose maintenant d'un intervallomètre.
Deux objectifs sont également ajoutés à la gamme : le 21mm f/2,8 Biogon avec viseur externe, et le 35mm f/2 Planar qui ne jouit pas d'une excellente réputation optique (peu piqué, distorsions visibles). On peut utiliser ces objectifs sur un G1, à condition de faire mettre à niveau l'autofocus par Kyocera.
Un surprenant zoom "Vario Sonnar 35-70" viendra également compléter l'offre, uniquement pour le G2.

Une finition noire fera ultérieurement son apparition, sous forme de série limitée, à la demande de clients qui souhaitaient plus de discrétion. Plus rare, elle est plus recherchée par les collectionneurs.

En 2005, Kyocera cède son département photo à Cosina, qui met fin à la production du G2.

En 1996, cet appareil coûtait la modique somme de 11900 francs, boîtier nu !

Contax G2





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced