BREAKING NEWSSignaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | Super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Présentation par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand | Notice en pdf par Jacques Bratieres |
Ricoh Mirai
English version English version
Photo(s) de RP et texte de RP. Propriété de RP. Dernière modification le 2020-03-28 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de (Antérieur à) 1991 à (Postérieur à) 1992.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 15345

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ricoh 
Historique de la marque Ricoh

C'est un appareil complexe par sa conception, avec un certain nombre d'avancées techniques, mais qui reste simple à l'utilisation. Il lui manque cependant un objectif interchangeable. A la place, Ricoh proposait un complément optique portant la focale à 200 mm.

C'est un des deux appareils issus d'une collaboration entre Ricoh et Olympus, l'autre étant l'Olympus Z4. C'est le premier d'une petite série de Mirai, et le seul reflex.

L'appareil est très lourd, le zoom est lent et mal équilibré dans la répartition du poids. Il a un modeste semi grand-angle.

En plus du convertisseur optique, Ricoh proposait un flash en accessoire, seul capable de trouver sa place sur la griffe, au format spécifique de l'appareil. Ce flash avait un nombre-guide 30.

L'éclairage de l'écran ACL est automatique en dessous de l'IL4. Un bouton de reset permet de revenir aux réglages "standard".

Bien qu'ayant une (volumineuse) poignée de maintien, l'appareil est si lourd qu'il vaut mieux recourir à un trépied.

Ricoh Mirai





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced