BREAKING NEWSUn [kodak] 1a folding pocket ... par Weber jean francois | Petit nouveau par Jacques Bratieres | [auzoux & français] par André GD | Le stéréopole par Arnaud SAUDAX | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [traid] fotron accessoires par Jacques Bratieres | Pages au garage à sortir par Jacques Bratieres | Second td 2020 par Jose PP |
Coronet Eclair Lux
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2012-01-31 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1950 à 0.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 454

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Coronet 

Bien que la société Coronet fut strictement britannique, cet appareil des années 50 est à classer dans les appareils français, car l'importateur français de la marque Coronet, Tiranty, avait, depuis une vingtaine d'années, choisi d'assembler sous licence des appareils anglais; parfois en les modifiant au point d'en faire de nouveaux modèles. C'est le cas ici.

La formule du box était déjà ancienne de près de 30 ans, mais était encore très en vogue dans les années 50 (même si ce fut le chant du cygne). Comme Goldstein l'avait fait avec sa série des Goldy colorés, Tiranty, a rajeuni le concept en dotant ce box métallique d'une face avant très voyante.
Le nom de ce box provient vraisemblablement de sa synchronisation pour flash (les broches sont visibles sur le côté droit de l'appareil).

Sans être rare, cet appareil aurait tendance a devenir de moins en moins courant sur les brocantes. Le rouge vif de sa face avant attire les regards des chineurs, même non collectionneurs d'appareils photo.

Lors de l'acquisition de cet appareil, il faut vérifier que la poignée (en plastique) ne soit pas sectionnée, que les parties métalliques et les miroirs des viseurs ne soient pas rouillés.

 

Coronet Eclair Lux





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced