BREAKING NEWS[kodak] variante de n°3 fold... par Gérard EVEN | Second td 2020 par jean paul henri bernard | [cambo] twr54 par Arnaud SAUDAX | [canon] eos 1v par Sylvain Halgand | [ihagee] exakta varex iia: ve... par Sylvain Halgand | Réparations et entretien par Sylvain Halgand | Appareil non identifié agc par Sylvain Halgand | [lumière] lumireflex par Jacques Bratieres |
Konica Jump Auto
English version English version
Photo(s) de TS et texte de Sylvain Halgand. Propriété de TS . Dernière modification le 2020-03-26 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1990 à (Postérieur à) 1992.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 10037

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Konica 
Historique de la marque Konica

Le Jump auto est une savonette déclinée dans de nombreuses combinaisons de couleurs : violet/ jaune, noir/violet, noir, rose/gris etc... afin de séduire une clientèle très jeune, et active. En effet, il est traité tout temps (mais non sous-marin). Il est très simple, car fix-focus 4,5/35 mm à trois lentilles en trois groupes.
Le codage DX est simplifié puisqu'il "regroupe" les sensibilités (100/200 d'un coté, 400 iso de l'autre).
Comme la vitesse d'obturation est fixe (1/125), lorsque le codage DX donne le premier groupe, l'ouverture est fixée à f/8, dans l'autre cas, à f/16.
L'avance du film et le rembobinage de celui-ci en fin sont automatiques.
Le flash intégré est à déclenchement automatique. Il a un temps de recyclage court (environ trois secondes). Il porte à six mètres avec un film 400 iso.

Konica Jump Auto





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced