BREAKING NEWSPrésentation par Sylvain Halgand | Plaque de verre stéréo par Arnaud SAUDAX | J'arrive!...... par Eric Carlhan | Présentation d'olivier par Eric Carlhan | A-t-il existé des appareils ... par Gérard EVEN | [inox] cuve développement. par Jacques Bratieres | Quelque part dans l'aisne par Patrick FOURNERET | [glunz] glunz 600 par jean paul henri bernard |
Ricoh Diacord G favori envoyer imprimer
Photo(s) de JPHB et texte de JPHB. Propriété de JPHB
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Ricoh Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Ricoh Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Circa) 1958 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2049

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Ricoh Diacord G



Le Diacord G est le plus élémentaire des Diacord. Il est dénué de tout contrôle d'exposition. Le modèle Diacord L, mis sur le marché simultanément, possède une cellule positionnée derrière le fronton de l’appareil.  

Le Diacord G est bien fabriqué, mais des choses surprennent comme le principe de réglage de la distance de mise au point. Il y a un levier de chaque côté de la platine qui supporte les objectifs (objectif de visée : Ricoh  1 :3,5  f=8cm ). Si on abaisse un levier, la platine avance ; si on appuie sur le levier symétrique, elle recule. Le contrôle de la netteté se fait sur le dépoli au dessus de l’appareil.

Les réglages d’exposition sont rappelés dans une fenêtre située sur le dessus de l’objectif de visée .

En concurrence directe avec le Yashica D, cet appareil est pourtant plus proche dans sa conception du Minolta Autocord.

Ricoh Diacord G





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced