BREAKING NEWSPrésentation par ChristopheK | Présentation martin par jean paul henri bernard | [krasnosgorsk] zenit 12xp, 2 ... par MartinB | Besoin d'un petit coup de mai... par Jacques Bratieres | Sortie des vieux appareils 2019 par Joël M-B | Bon anniv' dominique par ROCHEVALIER Michel | Chambre 9x12 (diaph. sur disq... par Arnaud SAUDAX | [gitzo] les retardateurs par Guy Ray |
Krugener Delta Klapp favori envoyer imprimer
Photo(s) de JM et texte de JM. Propriété de JM
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Krugener Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Krugener Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Allemagne
Fabriqué de (Circa) 1903 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 3059

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Krugener Delta Klapp



Ce Delta Klapp horizontal est une petite chambre en bois recouverte de cuir noir, d'un format très maniable.

Grâce à la belle apparence du soufflet et au nickelage des pièces métalliques, cette centenaire ne fait pas son âge. Il s'agit d'un modèle précoce de cet appareil. Il ne faut pas le confondre avec les Teddy qui ont suivi, visibles à la p. 567 du guide McKeown (12e éd.)., et qui lui ressemblent. Seul le Delta Teddy (probable transition entre les Delta Klapp et les Teddy) a un boîtier très approchant

L'obturateur est un Delta qui peut être déclenché à la main ou à distance à la poire (pneumatique). Il offre les poses, quelques vitesses lentes (1/2, 1/5, 1/10) et monte au 1/100. L'objectif, sans marque, ouvre à 1:9; il s'agit probablement d'un double anastigmat maison (évoqué par McKeown pour cette ouverture). Le tirage est de 180 mm. Le décentrement vertical comme horizontal est possible. Le soufflet est en cuir brun, décoré en rouge sur les angles agrémentés d'un liseré, dans le but de donner l'impression de coins renforcés. A l'intérieur le soufflet est toilé noir.

Un viseur externe basculant, nickelé, assez massif et très lumineux, est fixé sur la droite de l'abattant. Les charnières de ce dernier sont simples mais robustes ; un retour empêche qu'elles ne viennent crever le soufflet. La surface interne de l'abattant est traitée façon acajou et une petite échelle ivoire y est fixée permettant de régler la distance (∞ à 2 m.). La mise au point s'effectue, une fois le soufflet déployé manuellement, à l'aide d'une petite molette faisant glisser l'unique extension; cette même molette sert à bloquer par vissage l'abattant en position fermée. A l'intérieur du boîtier, pour une raison inconnue, figure sur une pastille ronde, un gros III en chiffres romains.

Cet appareil est équipé de crochets à l'arrière permettant de fixer différents porte-plaques (deux encoches différentes). Vu sur une illustration : un dos profond, déportant les plaques de plusieurs centimètres vers l'arrière, permettait probablement d'effectuer des travaux scientifiques ou de monter des optiques exigeant un plus grand tirage.
Le corps comprend, dessous et sur le côté, un pas de vis pour trépied (pas du Congrès).

Sur l'appareil, outre la courroie fixe vissée, on trouve deux anneaux carrés permettant de fixer une courroie plus longue. L'appareil a été acquis dans un étui rigide, probablement original, recouvert d'une robuste toile verdâtre (type militaire). Il porte le n° 168821 estampé à l'extérieur de l'abattant, en dessous du logo (montagne sur fond de soleil) du fabricant.





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced