BREAKING NEWS21 nouvelles notices par Manuel M | Pas vraiment aux aurores [oly... par Jacques MAR | Adopte un boitier photo - la ... par Fabien NGUYEN | Questions sur les notices : c... par Sylvain Halgand | Qui suis-je 2 ? par Daniel C | Commentaires sur le thème 23 par Sylvain Halgand | Qui suis-je 1 ? par Manuel M | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand |
Minolta Lomax favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de RL
UK English version
Nouveau

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Japon
Fabriqué de (Circa) 1931 à (Circa) 1933.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 6930

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta Lomax
Le Sirius, identique par ailleurs, est gravé Molta devant le numéro de série : ici nous n'avons que ce dernier.


Ce Lomax est une variante anonymisée du Sirius, construit à partir de 1931-32 par Molta-Goshi Kaisha qui deviendra, bien plus tard, Minolta.
Il était distribué par Misuzu Shokai (un distributeur de matériel photographique basé à Tokyo à cette époque), au moins dans la période précédant l'accord d'exclusivité entre Molta et Asanuma Shokai, intervenu sans doute vers 1933. Une publicité au nom de cette enseigne, parue dans Asahi Camera, présente en effet simultanément le Lomax et le Eaton (variante d'Arcadia). Autant dire que la durée de vie de ces modèles a été très courte !

L'appareil en lui-même ne comporte aucun logo ni inscription, seul un numéro de série est visible au centre de la console, juste au dessus du chariot, derrière les plots servant à tirer la façade. La mention Lomax doit en principe apparaître estampée dans la cuirette, au dos du châssis porte-dépoli, mais ce dernier était absent ici. Néanmoins, l'identification ne fait aucun doute, tous les éléments concordant avec les exemplaires connus.

Le Lomax / Sirius était le modèle d'entrée de gamme chez Minolta : il ne comporte aucun mouvement de la platine avant, mais permet cependant un double tirage pour la photo rapprochée. Le bloc optique / obturateur monté ici est encore importé, très peu de firmes au Japon étant en mesure de produire ces éléments au début des années '30. Pourtant Minolta avait déjà démarré la production du Lidex, un obturateur au 1/200 équipant déjà l'Arcadia, le modèle haut de gamme de la firme lancé en même temps que le Sirius. Sans doute les quantités disponibles n'étaient pas suffisantes pour couvrir tous les besoins, ou bien un stock de pièces d'importation était à liquider...

Ici, le système de fermeture de l'abattant indique une fabrication tardive : à l'origine, en tout cas pour le Sirius, l'abattant comportait deux minuscules ergots, un de chaque côté, déverrouillés par un appui simultané sur deux boutons sous la cuirette à droite et à gauche. Dans le cas présent, c'est l'entaille au milieu du chariot qui emprisonne une patte à ressort. On la libère de façon assez courante, en enfonçant un bouton au centre du dessus, devant la poignée.
Ensuite, si, fidèle à ses habitudes, on cherche à tirer le bloc optique le long du rail en empoignant fermement les deux plots cannelés, on a la désagréable surprise de constater que... rien ne vient ! C'est alors que l'on remarque le minuscule levier au centre des plots, qu'il faut dégager vers la gauche (appareil de face) pour libérer le chariot. Le tout viendra s'enclencher seul, en face du repère de l'infini. A partir de là, on se servira de la grosse vis d'Archimède pour une mise au point plus proche. Ce procédé semble assez rare, mais se retrouve sur plusieurs des premiers modèles de Minolta : la Nifcarette A, sans doute le Nifcaclapp. Il semble inspiré de certains Goerz Roll-Tenax. L'usage en est plutôt agréable, la mise au point précise ne nécessitant pas de blocage particulier, la vis sans fin transmettant précisément le mouvement quand on la tourne mais n'étant pas entraînée par un effet ressort du soufflet, au contraire du procédé plus courant avec une molette latérale commandant une crémaillère, laquelle nécessite un blocage. Les graduations descendent à 1m, le double tirage permettant bien sûr de se rapprocher encore, voire d'utiliser des compléments optiques qui étaient sans doute proposés aux clients.

Le corps principal est en aluminium plié, l'abattant en tôle d'acier emboutie, l'accastillage en laiton nickelé. La partie interne de l'abattant est recouverte d'une peinture craquelée / vermiculée assez particulière.
Nous l'avons vu, cet exemplaire a été découvert sans châssis dépoli, mais un adaptateur pour film-pack était monté dessus. Celui-ci ne porte aucune marque ni inscription, mais la peinture, rigoureusement identique à celle de l'intérieur de l'abattant semble démontrer qu'il s'agit bien d'une fabrication Minolta. A l'intérieur se trouvait encore un pack-film vide de marque Sakura, les films fabriqués par Konishiroku / Konica... un assemblage prémonitoire ?

Comme d'habitude, deux écrous de pied (petit pas) sont présents, l'un au dessous de la chambre, l'autre sur le côté opposé au viseur externe.

On peut s'interroger à propos des noms de modèle utilisés par Misuzu Shokai. Que pouvait bien évoquer « Lomax » ou « Eaton », pour un japonais des années '30. Eaton était à cette époque une grande chaîne de magasins au canada. Est-ce une piste ? Mais Lomax... le Japon était-il au courant des travaux de collecte de chansons traditionnelles de John Lomax aux états-unis ? C'est peu probable. Est-ce un mot ayant un sens en Japonais ? J'ai bien peur que ça ne reste le « Mystère du Lomax de fer »...
 

Minolta Lomax






Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Minolta sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Minolta sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ETATS-UNIS USA