BREAKING NEWS[leica] iiic (1946/1951) par Eric Carlhan | Bonjour ! par Eric Carlhan | J'arrive!...... par Frédéric SEC | Présentation par Frédéric SEC | Présentation d'olivier par Frédéric SEC | Plaque de verre stéréo par Arnaud SAUDAX | [canon] a1 pb réarmement / d... par Tom Spencer | [gitzo]les lieux de productio... par didier rob |
Canon EOS 500 N favori envoyer imprimer
Photo(s) de EC et texte de OC et Sylvain Halgand. Propriété de EC
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Canon Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Inconnu
Fabriqué de 1996 à 2001.
Indice de rareté en France : Courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 1394

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Canon EOS 500 N
Avec le zoom 28-80 mm


Sorti en 1996, l'EOS 500n est au 500 ce que le 1000n  était au 1000 : un remplaçant en version améliorée.
Extérieurement, il se démarque de son prédécesseur par un boîtier aux formes plus arrondies et par l'adoption d'un coloris bi-ton, comme sur l'EOS 50.

L'EOS 500 ayant été un très gros succès, il fallait revenir avec un peu plus que des changements esthétiques. C'est pourquoi, pas mal de choses ont été revues dans le fonctionnement de cet appareil.
L'autofocus fonctionne désormais avec trois collimateurs (sélectionnables individuellement) couplés à la mesure de l'exposition. Il y a une fonction de bracketting automatique. La synchro-flash est à 1/90, voir 1/200 avec les flashes Speedlite 380 EX et 220 EX. Il y a aussi un mode synchro lente.

Il possède la plupart des fonctions de priorité et d'automatisme existants à l‘époque.

Il faut quand même noter quelques faiblesses :

  1. l'autofocus est parfois hésitant surtout en faible luminosité :
  2. le plastique qui recouvre le boîtier est assez sensible aux chocs (mon flash intégré en a fait les frais)
  3. la  consommation de piles (CR123A) assez élevée (mode auto, autofocus et flash ) oblige à prévoir de posséder toujours avec soi des piles de rechange.


Son mode tout auto très simple permet aux néophytes ou aux débutants un premier contact avec un reflex, en progressant assez facilement et, pourquoi pas, d'oser débrayer l'autofocus, ou le mode auto et de se lancer dans l'aventure.
Le retardateur, pour une fois (sur un appareil avec pas mal d'électronique), est facile d’utilisation avec le minutage bien visible.

Autre caractéristique qu'on trouve sur certains Eos depuis le début de la série : l'appareil débobine toute la pellicule quand on l’insère, et la rembobine au fur et à mesure de l’avancement des prises de vue, évitant ainsi la perte totale si l'appareil est ouvert par inadvertance.

En 1996, il était vendu en kit avec un zoom 24-85 mm USM à 5000 francs, ou bien avec un zoom 28-80 mm pour 3000 francs.





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced