BREAKING NEWSCommentaires sur le thème 23 par Eric Carlhan | [jittai] par Dominique | Présentation par Patrice R | Thème n°23 : les avions par Eric Carlhan | Makinon 135mm 2,5 par Alain Guedon | [kodak] six-16 lequel est le ... par Gilles Péris | Journée vintage 2017 par Jacques Bratieres | Bourse photo de lincent par Bernard AMAND |
Pentax Auto 110 favori envoyer imprimer
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand
UK English version

Chronologie de la marque Pentax Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Japon
Fabriqué de 1979 à 1982.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 1488

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Pentax Auto 110



Le "petit" reflex Pentax avait été présenté à la PhotoKina de 1978. Il arriva en France au tout début 1980.

Il était présenté et conçu comme le point central d'un système photographique complet et il n'est pas rare de le trouver en kit complet, dans une valisette de transport, comprenant le boîtier, trois objectifs, un flash, une housse, un moteur d'entraînement et des lentilles additionnelles. Le tout tient dans 51,5 x 24 cm.

L'Auto 110 est un véritable reflex à objectif interchangeable 35 mm en réduction. Pentax avait été avant-gardiste en présentant, sur le papier, le premier reflex TTL, se faisant doubler sur la ligne de départ, par le Topcon RE Super, ( et ne sortant finalement le Spotmatic qu'un peu plus tard, atrophié de sa mesure Spot, pour ne conserver qu'une mesure pondérée ! ). Jurant peut-être qu'on ne les y reprendrait plus, les ingénieurs de Pentax furent bien les premiers à sortir un reflex 110, en le dotant de tout ce qui pouvait ravir les photographes.

L'Auto 110 a une cellule derrière l'objectif. La mesure est pondérée, calibrée pour réussir au mieux les photos horizontales. L'alimentation de la cellule se fait par deux piles à l'oxyde d'argent, qui doivent être insérées dans un support spécial, lui-même se glissant à l'intérieur de l'appareil, à droite de la cartouche 110. La mise en circuit se fait par une légère pression sur le déclencheur. L'exposition est automatique de 1 seconde à f/2,8 jusqu'à 1/750 à f/13,5. Dans le viseur, une LED s'allume verte si la vitesse est supérieure au 1/30 sec (à 2,8), sinon elle est orange.

Le déclencheur, bien qu'entièrement mécanique, est très doux. Il n'y a pas de verrou sur le déclencheur. Comme l'armement s'effectue en deux coups de levier. Au bout du premier coup, seul le film a été avancé. L'obturateur n'est armé qu'au second coup. Il est donc possible de se balader avec l'appareil film avancé sans qu'il y ait consommation de la pile et risque de déclenchement.

Le viseur paraît très grand et très clair, compte-tenu de la taille de l'appareil. Au centre du dépoli, très fin, se trouve un stigmomètre à coïncidence (dans le sens horizontal), dépourvu de micro-prismes. Il faudra attendre la sortie du Auto 110 Super en 1982, pour voir apparaître les micro-prismes.. Dans le coin inférieur droit du viseur, il y a un empiétement noir. Il correspond à l'emplacement des LED indiquant la qualité de l'exposition.

Les objectifs ont une baïonnette spécifique (qui l'eut crû ?). Pour déverrouiller, il faut remonter le petit curseur visible à droite de l'objectif. L'obturateur-diaphragme est placé sur l'appareil ce qui minimise le coût des objectifs et simplifie les connexions (il n'y en a pas). Le diaphragme à un trou /losangique car il est fait de deux lamelles à angle droit.

Comme pour tous les appareils au format 110, la mise en place du chargeur est très simple. On ouvre le dos de l'appareil, et on pose la cartouche dans son logement. On referme et c'est tout ! Le problème des chargeurs 110 est que, bien qu'ils puissent être chargés avec du 50, 64, 80, 100, 125 ASA, ils sont perçus comme ayant la même sensibilité, car la petite languette de l'extrémité droite de la cartouche a la même longueur et presse de façon identique sur le presseur de l'appareil qui en détectant cette pression reconnaît un 100 ASA. Ce qui a peu d'importance pour un instamatic basique en a ici, du fait de la précision de la cellule. Il faudra donc veiller à utiliser un film ayant véritablement une sensibilité de 100 ASA. En l'absence de pression, l'appareil comprend que la sensibilité est de 400 ASA.

Le flash spécifique AF 130 P (ng 13) se connecte à l'appareil par vissage. Le cache plastique situé à droite du prisme en toit se retire pour dévoiler le pas de vis de l'écrou. A l'extrême droite, un petit bouton est protégé par un rebord. Lors de la connexion du flash, ce bouton est enfoncé, faisant ainsi comprendre à l'appareil qu'il a de la compagnie. Le flash est synchronisé automatiquement au 1/30ème.

Ce Liliputien, avec l'objectif standard pèse 172 grammes. L'objectif standard est le 2,8/24 mm. Le télé-objectif est le 2,8/50 mm et le grand-angle est le 2,8/18 mm. Par le jeu des conversions, cela fait, en équivalent 135 : 50, 35 et 100 mm. D'autres objectifs viendront compléter la gamme quelque temps après la sortie initiale.
 

 
Structure
Angle de champ
map mini
Diamètre filtre
Diamètre et longueur
Poids
Normal :
Pentax 110 24 mm f/2,8
6 éléments 5 groupes
47°
0,35 m
25,5 mm
29,6 mm x 12,8 mm
13 g
Grand Angulaire :
Pentax 110 18 mm f/2,8
6 éléments 5 groupes
61,5°
0,25 m
30,5 mm
34 x 21 mm
28 g
Télé-objectif : Pentax 110 50 mm f/2,8
5 éléments 5 groupes
24°
0,9 m
37,5 mm
43 x 27,2 mm
53 g



Le réarmeur se fixe sur la semelle du boîtier en se vissant dans la fixation pour pied. Sa forme est celle d'une poignée et facilite la prise en main. Deux piles bâton de 1,5 volts permettent 1200 avancements. Sa cadence maximale est de deux images par seconde. Il ne peut assurer l'avance du film que si le bouton de déclenchement est relâché. Il s'agit donc bien d'un winder et non d'un moteur. Il est doté d'un interrupteur d'arrêt. A l'insertion d'un nouveau film, le réarmeur assure l'avance jusqu'à la première photo (ce qui nécessiterait 7 coups de levier en manuel). Le réarmeur pèse 112 grammes sans les piles.

Les filtres adaptables sont en nombre restreint (à la sortie de l'appareil sur le marché) : UV et Skylight pour le 24 et le 18 mm.

Des lentilles additionnelles étaient disponibles pour être vissées devant les objectifs :

Pour le 24 mm : lentille S31 Distance 20-36 cmm et lentille S16 Distance 15-20 cm
Pour le 18 mm : lentille W21 Distance 16-26 cm
Pour le 50 mm : lentille T86 Distance 48,5-91,9 cm et lentille T43 Distance 34,4-48,9 cm.

Il existait également des lentilles correctrices d'oculaires de -5 à + 3 dioptries, pour les porteurs de lunettes.






Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Pentax sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Pentax sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Pentax sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Pentax sur EBAY ETATS-UNIS USA