BREAKING NEWSSecond td 2017 par Sylvain Halgand | Projecteur [larousse] par Jacques MAR | Un grand de l'image nous a ju... par michel-c | Nouveau membre par Jacques MAR | Sylvain s. par Jacques Bratieres | [kodak] retina ii a par Jean-Pierre Fantone | Petite nouvelle dans ce monde... par Frédéric SEC | Chambre en bois soulé ? par matthias kay |
Minolta 35 A (type b) favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de RL
UK English version

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication : Japon
Fabriqué de 1947 à 1947.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2012

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta 35 A
On remarque d'emblée le verrou triangulaire des vitesses lentes. Cet exemplaire est un des derniers à le posséder, le changement intervenant vers le numéro 078x.


La classification employée ici est adaptée de celle de Wolfgang Huller et Andrea Apra', servant de base aux données de la Minolta Manual Focus Collector's Society, mais en conservant le classement par types auquel nous sommes habitués.

En 1947, Minolta doit se relever après les années de guerre. Il ne leur reste plus que trois usines. A cette époque, le film photographique est rare, réservé en priorité à la radiographie médicale. Le format 120 étant interdit par les autorités, les fabricants photo doivent donc se tourner vers le petit format. C'est dans ce contexte que sort, en 1947, le Minolta 35, librement inspiré du déjà célèbre (mais hors de prix) Leica IIIc. Il ne s'agit cependant pas d'une copie servile, comme on le lit encore trop souvent, puisque Minolta introduit d'emblée des caractéristiques qui n'existeront que bien plus tard chez Leitz : le Minolta 35 possède dès sa naissance un dos ouvrant, bien plus pratique que le dos glissant, il combine en un seul viseur le cadrage et la visée télémétrique. Nous avons aussi un retardateur dès 1947, et, encore plus extraordinaire, le Minolta 35 possède déjà un sabot de flash à contact central (hot shoe) !

Le Minolta 35 est donc un appareil à visée télémétrique, utilisant du film en bobines 135, à objectif interchageable en monture 39 à vis. Mais le format des vues est à l'origine de 24 x 32 mm, autorisant 40 vues sur une pellicule dite "36 poses", format qui sera repris par d'autres constructeurs japonais. Encore une façon d'économiser la pellicule...

Il n'y eut que moins de 700 exemplaires de Minolta 35 A (type a et type b), produits à partir de mai 1947, et seulement 300 de cette variante-ci, dite A (type b). Pour l'œil non averti, il est difficile de faire la différence par rapport à un 35 type B ou C : en effet, jusqu'au 35 Model E aucune gravure sur la façade n'indique le modèle exact. Selon les critères de l'époque il s'agit toujours de Minolta 35, mais les collectionneurs ont besoin, aujourd'hui, d'une classification correspondant aux modifications constatées.

Nous retiendrons donc une caractéristique propre au type A : la gravure "Chiyoda-Kogaku Osaka" sur le capot. C'est un critère d'identification clair et visible, même sur photographie. Les 35 A (type a et type b) ont en commun l'ergot de verrouillage du barillet des vitesses lentes : il se loge dans une entaille en V en face de la position 1/25ème. Il faut le basculer vers l'arrière pour accéder aux vitesses plus lentes. La séquence de celles-ci est particulière : 1, 2, 5, 10, 25, alors qu'on aura 1, 2, 4, 8, 25 à partir du 35 A (type c), lisible de face, et le verrou disparaîtra.
Les type a et b se différencie par un point : plus exactement une flèche, servant de repère pour le compteur de vues. Sur le 35 A (type a) elle est gravée vers l'avant, proche du signe "R" du rembobinage. Sur le type b, elle migre au droit de la charnière d'ouverture du dos, position qu'elle conservera sur tous les Minolta 35 jusqu'au Model II (type b2).

Le format de prise de vue est de 24 x 32 mm, qui augmentera progressivement jusqu'au 24 x 34 à partir du 35 D (type b) et jusqu'au 35 IIB inclus (qui n'est pas le 35 II (type b) ni le 35 B. Mais les 35 B justement ont aussi ce format réduit... ce qui, contrairement à ce qu'on peut lire souvent, ne permet donc pas de trancher. Il faut avoir en tête que la production de ces appareils a débuté à la fin de la guerre, dans une période plutôt chaotique, et que vraisemblablement des lots de pièces des premières séries ont pu être utilisés par la suite. Il est donc fréquent de rencontrer des modèles atypiques, ce qui peut rajouter un intérêt pour le collectionneur !

Ayant sous les yeux le mode d'emploi (sans doute encore plus rare que l'appareil lui-même) du Minolta 35 A (Operating the Minolta 35 camera), il convient de préciser un point au sujet duquel on lit tout et son contraire : le sabot de flash des Minolta 35 I est bien synchronisé par le biais de la bille centrale (hot shoe), laquelle d'ailleurs est isolée électriquement, ce qui n'aurait aucun sens si sa seule fonction était le blocage du sabot. L'illustration montre bien le verrou des vitesses lentes , il n'y a donc pas de doute quant au type. On peut y lire : "Flash synchroniser will be used inserting the socket of flash lamp in the terminal (J) on the camera", c'est à dire "pour utiliser la synchronisation du flash, insérer le sabot du flash dans la griffe (J) sur l'appareil". Le schéma montre bien à la lettre (J) la griffe avec son plot central (terminal for flash synchronizer). L'appareil ne possédant pas de prise de raccordement pour un cordon, les choses sont claires. Encore faut-il utiliser le flash idoine, pourvu lui aussi d'un contact central, mais nul doute que les distributeurs de l'époque pouvaient fournir le matériel adapté à leurs clients. La notice n'est pas plus bavarde à ce sujet.
Pour tous ces Minolta 35 était proposé en accessoire un déclencheur souple particulier : il fallait dévisser la collerette entourant le déclencheur fixe pour visser à la place l'extrémité taraudée du cordon. Ces déclencheurs sont aujourd'hui rarissimes...

Cet exemplaire (n°699) est fonctionnel, ce qui est tout à fait remarquable. Il faut savoir que près de 80% des Minolta 35 ont un problème de rideau qui n'est plus entraîné. Rien de tel ici, et les deux rideaux fonctionnent. Les vitesses, y compris les lentes, semblent justes. Le marquage CPO sur le bouton d'avance indique que cet appareil a été acheté dans un magasin militaire, et ramené au USA où il est resté jusqu'à ce que je l'achète.

Minolta 35 A
La gravure Chiyoda-Kogaku Osaka caractérise le modèle A, toutes séries confondues.
Minolta 35 A
CPO pour Central Purchase Office, un magasin militaire américain où les soldats pouvaient acheter des articles en détaxe. Ce marquage évitait que les produits ne soient revendus une fois sur le sol américain.
Minolta 35 A
Les points de corrosion sont fréquents sur ces appareils de l'immédiat après-guerre, les matériaux de qualité étant rares.


 

 

 

Aide à la détermination des modèles de Minolta 35

par Renaud Laemmli

 

Gravure en façade      
  Gravure sur le capot    

Pas de gravure      
  Chiyoda-Kogaku Osaka    
    Vitesses lentes avec un verrou de blocage (séquence 1, 2, 5, 10, 25 lisibles de face)  
      Repère du compteur de vues orienté vers la façade à côté du "R" 35 A (type a)
      Repère du compteur de vues orienté dans l'axe de la charnière 35 A (type b)
    Vitesses lentes sans verrou de blocage (séquence 1, 2, 4, 8, 25 lisibles de face) 35 A (type c)
 
  Minolta 35 et ####*   35 B (type a)
 
  Minolta 35, ####* et C.K.S    
    Bouton de rembobinage avec un axe central visible et l'avance de la pellicule est de 7 perforations 35 B (type b)
    Bouton de rembobinage sans axe central  
      L'avance de la pellicule est de 8 perforations
Pas d’œillets pour la sangle
Pas un creux en façade sous l'objectif
        Vitesses lentes toujours lisibles de face 35 C (type a)
        Vitesses lentes lisibles par le dessus 35 C (type b)
      Œillets pour la sangle
Creux en façade sous l'objectif
Levier "R" sous le disque du compteur de vues
        Format 24 x 33 mm 35 D (type a)
        Format 24 x 34 mm 35 D (type b)

Model E     35 Model E

Model F     35 Model F

Model II      
  C.K.S    
    Pas de "trottoir" sous le bouton de rembobinage
      Séquence des vitesses lentes : 1, 2, 4, 8, 25 35 Model II (type a1)
      X rouge entre 25 et 8 sur le bouton des vitesses lentes 35 Model II (type a2)
 
  Chiyoda Kogaku    
    "Trottoir"    
      Griffe de flash sans bille entre les vis de fixation 35 Model II (type b1)
      Griffe de flash avec deux billes entre les vis de fixation 35 Model II (type b2)

Model IIB     35 Model IIB

*n° de série



Liens extérieurs Ajouter un lien extérieur en rapport avec ce modèle d'appareil Nouvelle fenêtre
Pour éviter les spams, vous devez être inscrit au forum



Rarissime mode de emploi Nouvelle fenêtre. suggéré par Renaud LAEMMLI



Photos de boîtes de ce modèle : Ajouter une photo Nouvelle fenêtre


Anciennes publicités au sujet de ce modèle : Ajouter publicité Nouvelle fenêtre


Vidéo pour ce modèle (me contacter pour un ajout éventuel)





En savoir plus
Vos photos prises avec le même appareil Nouvelle fenêtre

Avis d'utilisateurs Nouvelle fenêtre

Relevés de prix d'achats Nouvelle fenêtre

Test Phot'Argus Nouvelle fenêtre

Présence dans les catalogues de distributeurs Nouvelle fenêtre

Appareils de la marque Nouvelle fenêtre

Accessoires de la marque Nouvelle fenêtre

Objectifs de la marque Nouvelle fenêtre

Notices de la marque Nouvelle fenêtre

Les messages du forum au sujet de la marque Nouvelle fenêtre



Si Ebay ne trouve pas de correspondance, il vous affichera une liste aléatoire d'objets. Si le nombre de résultats est faible, alors, il complète automatiquement l'affichage. Les voies d'Ebay sont (parfois) impénétrables.


Nouveaux objets Minolta sur EBAY FRANCE France

Nouveaux objets Minolta sur EBAY ROYAUME-UNI UK
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ALLEMAGNE Allemagne
Nouveaux objets Minolta sur EBAY ETATS-UNIS USA