BREAKING NEWS[yashica] mat 124g - pb de ce... par philippe fene | [kodak] vest pocket iii extra... par PierreOccitanie | [pipon] dĂ©tective, quel modĂ... par Weber jean francois | Td confinement (3ème 2020) par Jose PP | Bonjour ! par Jacques Bratieres | Olympus om2 sp roue des asa b... par Olivier | PrĂ©sentation patrice par Jacques Bratieres | Demande d'identification 3 fo... par Sylvain Halgand |
Minolta 35 IIB
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. PropriĂ©tĂ© de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2016-04-09 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1958 à (Postérieur à) 1960.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spĂ©cialisĂ©s)
N° inventaire : 4256

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Minolta 
Historique de la marque Minolta

La classification employée ici est adaptée de celles de Wolfgang Huller et Andrea Apra', constituant les bases des données de la Minolta Manual Focus Collector's Society.

1958 sera une année prolifique chez Minolta, puisque sortiront 4 appareils, dont certains ont marqué leur époque: le SR-2, premier reflex Minolta, l'Autowide, le V2, un record à l'époque avec un obturateur central atteignant le 1/2000, et enfin le 35 IIB qui nous occupe ici.

Celui-ci sera en fait le dernier télémétrique à optique interchangeable en 39 à vis (LTM) de la marque. Par contre, rectifions de suite une erreur qui se répète, y compris dans des ouvrages et des sites faisant par ailleurs référence : le 35 IIB n'est pas au format 24 x 36 ! Il n'y a en fait aucun Minolta 35 à ce format. Par contre, et ce dès la seconde version du 35 C, l'avancement de la pellicule est compatible avec ce standard : 8 perforations à chaque armement, ce qui fait 38 mm (le pas entre chaque perforation est de 4,75 mm), laissant ainsi un espacement de 4 mm entre chaque vue. Les machines, même automatisées, peuvent couper sans risquer d'abimer une vue, et c'est ce qui semblait poser problème à l'industrie photographique. Force est de constater que c'est toujours le cas aujourd'hui avec une pellicule sortie d'un appareil dont l'avance n'est que de 7 perforations ! Le Minolta 35 IIB conserve donc le format d'image de son prédécesseur : 24 x 34 mm.

L'évolution, par rapport au 35 II, est essentiellement esthétique, et les différences avec le 35 II (type b2) sont minimes. Par contre, quelle évolution depuis le 35 A "Osaka" ! La visée, entre autre, n'a plus rien de comparable, et avec un coefficient de grossissement de 0,80, on est capable de viser sans que les yeux ne se révulsent à la façon du loup de Tex Avery !

Le levier d'armement rapide, s'il tombe aujourd'hui mieux sous nos doigts habitués à ce système, a peut-être déconcerté les premiers utilisateurs devenus experts dans la manoeuvre de la molette... mais en 1958, c'était sans doute furieusement moderne !

Par contre le dos ouvrant conserve le verrouillage par une grosse molette sous la semelle, qui est moins pratique (à mon sens) que la fermeture à ressort, s'encliquetant seule à la fermeture, qui existait sur les 35 de A à F et qui se généralisera sur la plupart des reflex, toutes marques confondues, par la suite.

Le 35 IIB sera vendu avec un objectif spécifique : un 1,8 / 50 bicolore noir et chrome en accord avec la nouvelle esthétique du boîtier. Un 3,5 / 100 mm sera aussi proposé dans cette finition, ainsi qu'un 1,8 / 35 mm, tous deux rarissimes aujourd'hui. Bien sûr, tous les objectifs précédents peuvent être utilisés sur cet appareil.

 

 

 

Aide à la détermination des modèles de Minolta 35

par Renaud Laemmli

 

Gravure en façade      
  Gravure sur le capot    

Pas de gravure      
  Chiyoda-Kogaku Osaka    
    Vitesses lentes avec un verrou de blocage (séquence 1, 2, 5, 10, 25 lisibles de face)  
      Repère du compteur de vues orienté vers la façade à côté du "R" 35 A (type a)
      Repère du compteur de vues orienté dans l'axe de la charnière 35 A (type b)
    Vitesses lentes sans verrou de blocage (séquence 1, 2, 4, 8, 25 lisibles de face) 35 A (type c)
 
  Minolta 35 et ####*   35 B (type a)
 
  Minolta 35, ####* et C.K.S    
    Bouton de rembobinage avec un axe central visible et l'avance de la pellicule est de 7 perforations 35 B (type b)
    Bouton de rembobinage sans axe central  
      L'avance de la pellicule est de 8 perforations
Pas d’œillets pour la sangle
Pas un creux en façade sous l'objectif
        Vitesses lentes toujours lisibles de face 35 C (type a)
        Vitesses lentes lisibles par le dessus 35 C (type b)
      Œillets pour la sangle
Creux en façade sous l'objectif
Levier "R" sous le disque du compteur de vues
        Format 24 x 33 mm 35 D (type a)
        Format 24 x 34 mm 35 D (type b)

Model E     35 Model E

Model F     35 Model F

Model II      
  C.K.S    
    Pas de "trottoir" sous le bouton de rembobinage
      Séquence des vitesses lentes : 1, 2, 4, 8, 25 35 Model II (type a1)
      X rouge entre 25 et 8 sur le bouton des vitesses lentes 35 Model II (type a2)
 
  Chiyoda Kogaku    
    "Trottoir"    
      Griffe de flash sans bille entre les vis de fixation 35 Model II (type b1)
      Griffe de flash avec deux billes entre les vis de fixation 35 Model II (type b2)

Model IIB     35 Model IIB

*n° de série



Minolta 35 IIB
Les innovations de cet ultime Minolta 35 sont surtout d'ordre estéthique. La seule vraie nouveauté concerne l'objectif, plus lumineux que les précédents.


Minolta 35 IIB



Objets de mĂŞme marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced