BREAKING NEWS[kodak] vest pocket iii extra... par Jacques Bratieres | Td confinement (3ème 2020) par Jean-Pierre Fantone | Demande d'identification 2 pe... par Jose PP | Présentation patrice par ROCHEVALIER Michel | Bonjour ! par ROCHEVALIER Michel | [yashica] mat 124g - pb de ce... par Marcopolo | [pipon] détective, quel mod... par Weber jean francois | Olympus om2 sp roue des asa b... par Olivier |
Minolta Semi Minolta P
English version English version
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli. Dernière modification le 2017-11-30 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1951 à 1952.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 7091

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Minolta 
Historique de la marque Minolta

Le Minolta Semi Model P sera le dernier folding en format 4,5 x 6 cm de la firme d'Osaka : la mode sera bientôt aux appareils reflex, ou pour rester dans le grand format, les SLR...
Il aura pourtant un certain succès, puisqu'il sera fabriqué à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires en cinq ou six séries, présentant quelques différences.

Cet appareil fait partie de la première série produite à partir de 1951 jusque vers 1952.
Curieusement, cet exemplaire en tout point conforme aux caractéristiques originales, porte un numéro de série plus grand qu'un autre ayant déjà subi quelques rajouts : 43870 ici, 42575 pour l'autre.

On constate que ce premier Minolta Semi P est encore assez proche du dernier Semi Minolta III, dont il reprend d'ailleurs un certain nombre de pièces : le capot est pratiquement identique, le berceau, la béquille, les ciseaux, mais aussi le déclencheur, la partie métallique de la griffe porte-accessoires, le système de fermeture, le presse-film, le regard inactinique, jusqu'au système d'ouverture qui est cependant pivoté de 180 degrés pour cause de capot transféré sur le côté droit et dont seul le bouton de commande est différent...
Même la construction du boîtier est presque identique, à la forme des extrémités près et le capot en moins.

Curieusement encore, le Semi P est en régression par rapport à son ancêtre : l'obturateur écrête les valeurs extrêmes et n'offre plus qu'une plage de vitesses de ½ seconde à 1/200, contre 1 seconde à 1/500 précédemment. Pour la synchronisation du flash, exit la prise ASA et retour à un format propriétaire : restait-il un stock de flashes dédiés à vendre ? Le système d'espacement automatique des vues, qui équipait tous les Semi III, disparaît, permettant ainsi un léger gain de volume, donnant ainsi la place pour un viseur fixe, d'aspect beaucoup plus moderne avec un encombrement sensiblement identique.

On constate en ouvrant l'appareil que la bobine débitrice n'est plus maintenue par des axes : elle est juste centrée entre deux barrettes métalliques s'appuyant sur les flasques. Un ressort métallique, inversé par rapport à son implantation habituelle, prend appui sur la bobine, laquelle est encore freinée par un patin solidaire du dos. On trouvera encore ce patin sur la version suivante, puis il disparaîtra pour revenir fixé différemment sur la dernière mouture.

Cet exemplaire est marqué « Made in Occupied Japan » autour de la rondelle de fixation de l'écrou de pied, mais rien ne prouve que tous les appareils de cette série étaient dans ce cas.
Le numéro de série n'est pas encore gravé à l'arrière de la semelle du sabot de flash; c'est encore le cas de la série de transition qui suivra. Il faut ouvrir le dos et regarder sur la chicane, juste sous l'attache du verrou de fermeture.
En général on trouve aussi, collée sur le dos au dessous du patin de freinage de la bobine, une étiquette jaune où est inscrit Minolta Camera en noir, avec un logo prisme et lentille Chiyoko en rouge. Malheureusement il arrive souvent qu'elle se soit décollée avec le temps et il ne reste plus que des traces de colle à son emplacement.
 

Minolta Semi Minolta P





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced